Québec sportif

Édouard Fabre

Édouard Fabre

Fabre gagne le marathon

Le 28 août 1915, le Québécois Édouard Fabre, du club Richmond, de Montréal, a gagné le grand marathon du championnat d'Amérique à San Francisco.

Fabre a parcouru les 26 milles 385 verges du parcours en 2 heures 56 minutes 41 secondes.

H. Hoolahan, du club New York, est arrivé deuxième, et Oliver Miller, de l'Olympic Club, troisième.

Les meilleurs coureurs du continent ont pris part à la course. Au long de sa carrière, Édouard Fabre a gagné plusieurs marathons. C'était le troisième marathon que Fabre gagnait en 1915. En effet, le 25 avril au début de la saison, il se classait premier dans le marathon de Boston et le 24 juin de la même année, il remportait une nouvelle victoire dans celui de la Casquette.

Sa victoire à San Francisco a été le glorieux couronnement de sa carrière. Outre ces marathons, Fabre a aussi gagné cet été des courses sur la route. Ses brillantes victoires n’ont pas été des victoires dues à la chance. Édouard Fabre a été l’un des coureurs de son époque les plus réputés du continent américain, sur "une phalange d'étoiles".

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>