Québec sportif

Ben Johnson passe aux aveux

Ben Johnson passe aux aveux

Ben Johnson passe aux aveux

Le suspense n’aura pas été long. Quelques minutes après le début de sont témoignage devant la commission d’enquête, présidée par le juge Charles Dubin sur l’usage des drogues dans le sport amateur, à Toronto, Ben Johnson a reconnu qu’il avait consommé des stéroïdes.

Après avoir rappelé les grandes étapes de la carrière de l’athlète, le conseiller du juge Dubin Me Bob Armstrong, lui a demandé :

– Si quelqu’un suggérait qu’à l’automne 1981, vous avez commencé un cycle de dopage ave du Dianabol aurait-il raison?

Johnson a répondu :

– Il pourrait bien avoir raison, oui.

En trois heures d’un témoignage confus et parfois contradictoire, le sprinteur a beaucoup avoué, mais il a aussi attaqué ses anciens partenaires.

Le héros déchu des Jeux Olympiques de Séoul a reconnu que Charlie Francis lui avait remis des comprimés de Winstrol en 1982, avant les Jeux Panaméricains. Il a avoué qu’il savait que ces produits étaient sur la liste des substances interdites par les autorités sportives, et qu’il risquait une suspension si on trouvait leurs traces dans son urine lors d’un test anti-dopage.

Johnson a reconnu qu’il avait reçu des injections d’Estragol à partir de 1985. C’était généralement le Dr. Jamie Astaphan qui les lui administrait, mais il a admis que l’opération était aussi effectuée par Angela Issajenko, son mari Rony, Charlie Francis et quelques autres coéquipiers.

Devant l’ensemble des membres de sa famille, Johnson s’est livré à des aveux limités. En effet, malgré l’importance de ses révélations, il a refusé d’admettre qu’il connaissait bien les stéroïdes, utilisant toujours le mot « drogue » pour désigner les substances interdites qui lui étaient injectées.

(Nouvelle publiée le 13 juin 1997)

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>