Québec sportif

Biathlon

Biathlon

Biathlon

Le biathlon est une épreuve combinant deux disciplines, c’est-à-dire la combinaison du ski de fond et tir à la carabine. Cette discipline est considérée comme discipline des sports d’hiver.

La chasse sur ski faisait partie de la vie quotidienne des peuples nordiques depuis toujours. D’ailleurs, à l’époque des Vikings, les opérations militaires dans les régions nordiques de la Scandinavie se faisaient en hiver en ski. Au XVIIIe siècle, en Scandinavie et en Russie, les unités de patrouilles pratiquent le biathlon pour surveiller les frontières. Ainsi, les origines du biathlon se situent dans le domaine de la chasse et le domaine militaire.

Cependant, c’est au XVIIIe siècle qu’on commence à voir cette activité comme une sorte du sport. On sait que les premières compétions officielles de ce qu’on peut définir comme « le biathlon » ont eu lieu en 1767, tenues par des gardiens de la frontière entre la Norvège et la Suède.

Pourtant, malgré les premières compétitions tenues à cette époque lointaine, le biathlon est un sport assez jeune, parce que jusqu’à la seconde moitié du XIXe siècle, la combinaison du tir et du ski n’était utilisée qu’au sein de l’armée et pendant de la chasse.

Le tout premier club de ski associé au tir, le club de tir et de ski de Trysil voit le jour en 1861 en Norvège à Trysil et les premiers championnats sont organisés en Allemagne en 1895. En Norvège, en 1912, a lieu une première course individuelle officielle : à l’occasion, l’épreuve consiste à suivre deux séances de dix tirs sur le parcours de ski. Notons que tous les participants étaient alors des soldats.

Dès 1915, le ski de fond et le tir sont pratiqués en relais par équipe sur un parcours allant de 25 à 30 km. Les participants doivent effectuer une séance de tir à mi-distance, couchés ou debout. On ajoute trente secondes de pénalité au temps du relais en cas d’erreur sur ce pas de tir.

Ensuite, le biathlon est un sport de démonstration aux Jeux olympiques de 1924, 1928, 1936 et 1948. En fait, aux Jeux olympiques d'hiver de 1948, c’est le pentathlon d’hiver, alliant escrime, équitation, tir, ski de fond et ski alpin, qui côtoie la traditionnelle patrouille militaire comme discipline de démonstration.

C’est en 1954 que le biathlon est reconnu comme sport par le Comité international olympique. Le premier règlement est approuvé le 17 novembre 1956 à Melbourne et 1958, le premier championnat du monde à Saalfelden, en Autriche, est célébré. Ensuite, le biathlon devient sport olympique en 1960 à Squaw Valley.

En 1978, le biathlon passe des gros calibres au .22 Long Rifle qui doit peser 3,5 kg au minimum, se démarquant ainsi du monde militaire, ce qui permet la création de la Coupe du monde. En 1993 est une année marquante pour cette discipline. En effet, c’est l’année de la création de l’Union internationale de biathlon.

Aujourd’hui, la pratique du biathlon est réglementée par l’Union internationale de biathlon qui organise les principales compétitions. Bien que considéré comme discipline du ski ou sport de neige, le biathlon est totalement autonome vis-à-vis de la Fédération internationale de ski, autre institution mondiale ayant autorité sur la majorité des disciplines des sports d'hiver.

Le rifle .22 doit peser 3,5 kg au minimum et lors des compétitions, l’arme doit être pointée toujours vers le ciel ou vers la cible. La cible est située à une distance de 50 mètres, aussi bien pour le tir debout que pour le tir couché. Les cibles ont un diamètre de 115 mm pour le tir debout et 45 mm pour le tir couché. L'impact de la balle sur la cible active un mécanisme qui va placer un cache blanc sur la cible. Le tir est considéré valide si ce mécanisme s'est activé. Ainsi il arrive que des cibles soient activées par un ricochet de la balle.

(Par M.N, Laval, école Saint-Maxime)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>