Seductions plein air de Charles Bertrand

Corridor aérobique : prélude au plaisir

Corridor aérobique : prélude au plaisir

L’autre Parc linéaire…

LE PARC DU CORRIDOR AÉROBIQUE : PRÉLUDE AU PLAISIR

Des paysages inédits, à couper le souffle !

Par CHARLES BERTRAND

Cyclistes de cette province et du monde, vous êtes las du tracé longiligne et prévisible du Parc linéaire, alias la piste du Petit train du Nord, vous ressentez dans vos jambes et vos tripes un besoin de changement, de twister votre monture à pédales dans un décor différent et un peu plus « sôvage » ou « montâgneux » ?…

Lisez alors ce qui suit…

… et en passant, bienvenue dans le Parc du Corridor aérobique, parce que justement, comme par le plus grand des hasards, le phantasme à deux roues décrit ci-dessus vous est strip-teasé ci-dessous…

————————————————

Pour beaucoup de cyclistes de différents niveaux, découvrir à vélo les Laurentides rime presque uniquement avec Parc linéaire, soit cette ancienne voie ferrée du Petit train du Nord convertie en piste cyclable.

Cette piste, qui prend sa source à Sainte-Thérèse et se termine au kilomètre 200 à Mont-Laurier, a pour principaux avantages de se révéler en général peu exigeante pour les jambes, donc accessible au plus grand nombre d’amateurs, de faire découvrir des paysages d’arrière-cour inédits, et d’offrir, par ses entrées et sorties multiples, une grande variété de trajets et randonnées possibles.

Jouent cependant contre elle la relative monotonie de son parcours au point de vue toponymique, et sa tendance à se montrer parfois insuffisamment ombragée, ce qui peut devenir un irritant par temps trop beau et température trop élevée.

Heureusement, il existe un antidote à ces inconvénients… et il se trouve à l’ouest de l’autoroute des Laurentides, à partir de Saint-Sauveur-des-Monts, et c’est le tracé d’un autre Petit train du Nord, celui qui reliait jadis Morin-Heights à Saint-Rémi-d’Amherst.

————————————————

Au sud, à Morin Heights, la piste se prend par la 329, alias le Chemin du Village. Pour y accéder, l’on quitte l’autoroute des Laurentides à Saint-Sauveur-des-Monts, passe par-dessus l’autoroute, prend à droite la 364, et ensuite la 329 à gauche ; la piste se trouve à quelques minutes de voiture de cette dernière intersection.

Au nord, à Saint-Rémi d’Amherst, la piste commence, beaucoup plus discrètement, sur le côté sud de la 323 reliant Saint-Rémi-d’Amherst à Mont-Tremblant.

S’il n’est pas évident de stationner sa voiture au centre-ville de Morin-Heights en saison estivale, en particulier pour une journée entière ou plus, certains pourraient également se sentir hésitants à laisser leur véhicule aux environs désertiques de l’entrée nord de la piste à Saint-Rémi-d’Amherst.

Pour la randonnée racontée dans les prochaines lignes, l’auto fut laissée dans le stationnement d’une épicerie bien connue de Brébeuf, à 11 kilomètres de Saint-Rémi-d’Amherst et du début du Corridor aérobique. Par courtoisie et pour se tranquilliser l’esprit, la permission en fut demandée au sympathique patron du commerce, qui a accepté volontiers en nous assurant que c’était un endroit sécuritaire.

Le départ se prenant donc à Brébeuf–St-Rémi d’Amherst, la randonnée commençât ainsi dans ce qui est probablement le mauvais sens, puisqu’il semble que la majorité des amateurs font plutôt la piste dans le sens sud-nord. Cela demeure une question assez secondaire dira-t-on, puisque dans un sens ou dans l’autre, la piste traverse 58 kilomètres d’un territoire saisissant que voici.

carte_corridor_aerobique

La piste du Corridor aérobique, en vert à gauche sur la carte officielle. Source : www.laurentides.com/parclineaire

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>