Sante

Pied d’atlète

Pied d’atlète

Pied d’athlète

Le pied d’athlète (cette maladie est également connue comme dermatomycose des pieds, mycose ou tinéa pedis) est une infection cutanée causée par des champignons de taille microscopique qui touche la peau située entre les orteils. Cette infection est très répandue. En effet, en Amérique du Nord, une personne sur dix souffre un jour ou l’autre de cette maladie. D’ailleurs, chez environ 50 % des personnes touchées par le pied d’athlète, l’infection est récidivante.

Quand cette infection apparait chez une une personne, en général, on peut voir de petits boutons rouges, appelés vésicules autour des orteils. Les lésions causent de fortes démangeaisons et la peau devient humide, blanche, écailleuse et fendillée. Elle se détache par morceaux, puis pèle. Les pieds deviennent malodorants. Une sensation de brûlure peut se sentir. L’infection peut également atteindre la plante des pieds.

Les champignons qui causent le pied d’athlète vivent des tissus morts des ongles et de la couche cornée de la peau. Ils sont très résistants au milieu et se transmettent facilement d’une personne à une autre. En général, les personnes attrapent cette maladie dans les endroits publics humides ou chauds, tels les piscines, douches, gymnases, chambres d’hôtel, etc.

C’est le podiatre qui effectue le traitement du pied d’athlète. Ce médecin traite les pathologies du pied par des interventions pharmaceutiques, chirurgicales ou mécaniques (orthèses). Au Québec, le podiatre doit posséder un permis de pratique délivré par l’Ordre des podiatres du Québec.

Habituellement, le podiatre prescrit un antifongique topique sous forme de crème, onguent, gel, ou gouttes. Dans certains cas, des antifongiques en comprimés peuvent être prescrits. Cependant, pour être efficace, le traitement doit être combiné à une bonne hygiène des pieds. On recommande de garder les pieds propres et secs. Il faut bien assécher la peau entre les orteils après le bain et il faut porter des chaussures et des bas qui assurent l’évacuation d’humidité, parce que la transpiration des pieds et le port de chaussures serrées qui gardent le pied humide aggravent la situation. Si des bactéries causent une surinfection, il y aura un suintement, une sensation de brûlure et une mauvaise odeur.

Soulignons qu’il n’est jamais trop tôt pour consulter un podiatre à Montréal, à Québec ou dans toute autre municipalité du Québec. Lorsqu’il y a un soupçon d’un développement anormal du pied chez l’enfant, le podiatre est en mesure d’en évaluer la sévérité et ainsi faire une intervention au besoin.

Notons également qu’au Québec, les charges des traitements podiatriques ne sont pas remboursables par la RAMQ, mais les coûts sont remboursables par la plupart des régimes privés d’assurance, comme pour les soins dentaires.

Finalement, voici quelques trucs pour préserver la santé des pieds : gardez les pieds propres, secs et frais; aérez les pieds le plus souvent possible, lavez les pieds chaque jour à l’eau et au savon ; séchez bien la peau entre les orteils après une douche ou un bain; utilisez une poudre absorbante (poudre de talc ou poudre de chlorure d’aluminium) ; portez des chaussettes absorbantes en coton ou en laine ; portez des chaussures qui permettent d’aérer les pieds ; changez de chaussettes après les exercices ou après avoir sué.

Pieds d'atllète

Pieds

Les pieds. Illustration : Megan Jorgensen

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>