Sante

Moustiques

Moustiques

Moustiques

Chaque année, plus de trois millions de personnes meurent à cause de la transmission de maladies propagées par des moustiques, et ça, sans parler de leurs piqures douloureuses qui nous causent beaucoup d’ennuis.

Ce sont les femelles qui sont responsables des piqûres, parce que la femelle moustique doit recueillir du sang des mammifères et nourrir ainsi ses œufs qui seront déposés à la surface d’une eau stagnante. La piqûre dure environ trois minutes. Une femelle fait une piqûre une fois par cycle de reproduction qui est, en général, de quelques jours. Un moustique ne peut donc être responsable de plusieurs piqûres.

Il n’existe pas de règles concernant les fragrances, parce que certains parfums attirent les femelles et d’autres les repoussent, d’ailleurs, l’effet dépend des combinaisons des odeurs difficiles voire impossibles de contrôler.

On sait que certaines personnes sont piquées plus que les autres. Il existe deux raisons principales qui expliquent ce fait : en réalité, les démangeaisons sont dues à une réaction allergique à la salive du moustique. L’organisme de certains hommes ne considère pas cette salive comme nocive. La réaction allergique passe donc inaperçue et la personne ne sent pas de douleur après la piqure. D’ailleurs, les moustiques sont attirés par les odeurs corporelles dont certaines sont plus attractives pour l’insecte que d’autres.

Il existe de nombreux engins et appareils qui sont censés d’empêcher les moustiques de piquer. Pourtant, plusieurs études sur le sujet ont démontré que les bracelets ou les rubans anti-insectes, appareils sonores à ultrasons, lampes à lumière bleue, raquettes électriques, autocollants gluants ne sont pas efficaces. D’autres moyens peuvent être toxiques pour l’homme ou nuire à l’écologie.

Il existe pourtant de bons et puissants produits qu’on applique sur la peau et qui empêchent les moustiques à nous attaquer. Il s’agit des répulsifs qui bloquent les récepteurs olfactifs des moustiques.

Quelques petits trucs qui peuvent vous aider dans votre lutte contre-moustique personnelle :

  • Installez les moustiquaires et imprégnez-les d’insecticide. Choisissez les vêtements sont longs et amples pour exposer le moins possible votre peau.
  • Naturellement, ce conseil est difficile à suivre à cause de la chaleur, mais quand même, ça peut aider.
  • Privilégiez les vêtements clairs : les moustiques sont attirés par les couleurs foncés à cause des émissions de chaleur plus fortes des vêtements foncés.
  • Cherchez des sources de l’eau stagnante, dont les flaques, les seaux, les poubelles, les pneus vieux. Couvrez les réservoirs d’eau et évacuer l’eau des bâches, si possible.
  • Placez un ventilateur à petite vitesse dans votre chambre ou sur le balcon, car les moustiques ne peuvent pas lutter contre les flux d’air.
  • N’oubliez pas que les moustiques sont les plus actifs en fin de journée, ainsi évitez de vous trouver à l’extérieur sans protection les soirs.
  • Utilisez des répulsifs à base de perméthrine pour les vêtements. Ces solutions résistent à plusieurs lavages du linge. Toutefois, la perméthrine est toxique pour les chats et un certain nombre de batraciens.
  • Si vous aimez l’odeur de la citronnelle, placez dans la chambre des bougies ou des essences. Cependant l’impact est assez faible.

Pour soulager une piqûre :

  • Lavez la région touchée à l’eau et au savon.
  • Utilisez des solutions du bicarbonate de soude (« petite vache ») : Mélangez du bicarbonate (3/4) avec de l’eau (1/4), ensuite imbibez un tissu de cette solution et appliquez le tissu sur la piqûre de moustique.
  • Les feuilles de plantain, de pissenlit, de menthe, de rondelle d’oignon soulagent lorsqu’on les frotte sur la zone piquée.
  • Pour les démangeaisons, appliquez une source de chaleur à l’endroit de la piqûre (tissu imbibé d’eau chaude, une tasse d’eau chaude) pendant une quinzaine de secondes.
  • Vous pouvez utiliser également une source de froid. Ainsi un glaçon s’avère efficace.
  • Les antihistaminiques sous forme de crème agissent en bloquants les effets de l’histamine et soulagent les démangeaisons.
  • Les corticostéroïdes sont très efficaces contre les piqûres. Elles diminuent les conséquences de la réaction inflammatoire.
Moustique monstre

Moustique monstre

Rêve d’un homme qui dort dans un chalet sans moustiquaires, au bord d’un lac. Illustration : Megan Jorgensen

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>