Sante

Insomnie et plantes

Insomnie et plantes

Insomnie et plantes
Pour mieux dormir

Si vous avez des difficultés à trouver le sommeil, si vous vous réveillez souvent ou si vous vous sentez trop agité pour dormir, pour éviter la prise de somnifères, penchez-vous plutôt sur des méthodes naturelles et douces qui n’abîment pas le corps. En effet, certaines plantes se révèlent très efficaces contre les insomnies. Voici quelques-unes d’entre elles :

La camomille : Consommée en tisane depuis des siècles à l’heure du coucher, on attribue les effets calmants et sédatifs de la camomille à l’apigénine, une des substances que la plante contient. L`Organisation Mondiale de la Santé reconnaît l’usage de la camomille pour soulager l’agitation nerveuse et l’insomnie mineure.

Posologie : Laisser infuser une cuillère à soupe de camomille séchée dans de l’eau bouillante.

La valériane : Cette plante était employée par les romains dans l’Antiquité pour combattre les palpitations et l’arythmie. L’Organisation Mondiale de la Santé reconnaît son efficacité pour lutter contre l’insomnie, l’agitation nerveuse, l’anxiété, – ces troubles étant souvent liés.

Posologie : La valériane se consomme de différentes façons : en tisane, à base de racines séchées (attention à l’odeur qui est désagréable), en gélules, en teinture ou en granulés homéopathiques.

La mélisse : Il semblerait que la combinaison de mélisse et de valériane serait aussi efficace que le triazolam, un somnifère chimique, en raison de leurs propriétés calmantes, sédatives et hypnotiques.

Posologie : La mélisse peut être consommée sous forme de tisane, de teinture ou en extrait liquide. L’huile essentielle de mélisse diluée avec une huile végétale est très efficace en massage le long de la colonne vertébrale.

Le tilleul : Le tilleul est l’une des plantes les plus connues pour lutter contre les troubles du sommeil. C’est la fleur du tilleul et non son écorce, utilisée pour soigner des maux différents, qui a un effet apaisant et hypnotique.

Posologie : Laissez infuser trois ou quatre fleurs de tilleul séchées dans de l’eau bouillante. A consommer plusieurs fois par jour.

Le houblon : Cette plante a vu son efficacité sur les troubles du sommeil reconnue par l’OMS, puisque les strobiles de houblon contiennent un puissant narcotique, le méthybuténol.

Posologie : Le houblon peut se consommer sous forme d’infusion de strobiles séchés (0,5 g à 1 g dans 250 ml d’eau bouillante), mais on trouve également le houblon en gélules, extrait liquide ou teinture.

Passiflore : Cette plante qui possède les propriétés sédatives est utile pour traiter le stress et l’anxiété, eux-mêmes à l’origine des troubles du sommeil.

Posologie : La passiflore peut être consommée de nombreuses façons, bien qu’on la trouve le plus souvent en gélules. Prendre l’équivalent de 0,5 à 2 g, 3 à 4 fois par jour réduira les symptômes de l’anxiété.

La fleur d’oranger, qui vient du bigaradier, a des vertus apaisantes et relaxantes. Cette plante est indiquée en cas de palpitations, de crises d’angoisse ou d’insomnies.

Posologie : La distillation de la fleur d’oranger donne l’huile essentielle de Néroli et celle de ses feuilles, l’HE de Petitgrain qui peuvent être utilisées en diffusion atmosphérique, mélangées dans l’eau du bain ou en massage, diluées dans une huile végétale.

Verveine officinale : La verveine officinale a de nombreuses vertus. Elle est tout à fait indiquée en cas de nervosité, un trouble qui empêche de trouver le sommeil. (À différencier de la verveine odorante qui traite d’autres maux).

Posologie : La verveine officinale se consomme en tisane à raison de 2 à 3 tasses par jour.

Le rooibos (également appelé thé rouge bien qu’il ne contienne pas de théine) : C’est une plante qui vient de l’Afrique du Sud. Elle y est utilisée depuis de nombreuses années pour faciliter l’endormissement.

Posologie : le rooibos se consomme généralement sous forme d’infusion à raison de 2 à 3 tasses par jour. Des sachets de feuilles séchées se trouvent facilement dans les herboristeries.

Lavande : Efficace pour traiter l’anxiété, l’agitation et donc, les troubles du sommeil. C’est le plus souvent sous forme d’huile essentielle que la lavande est utilisée.

Posologie : quelques gouttes d’huile essentielle de lavande diffusées dans l’air ou déposées sur l’oreiller suffiront à créer un climat de détente propice à l’endormissement.

D’après : www.passeportsante.net

insomnie et plantes

Pour mieux dormir. Photo : © GrandQuebec

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>