Sante

Éviter les sodas

Éviter les sodas

Éviter les sodas, mais pourquoi ?

Les sodas sont aussi appréciés des jeunes que des adultes. Agréables au goût, les sodas sont appréciés des adultes et des jeunes. En été, ils peuvent constituer même l’essentiel des liquides ingérés au cours d’une journée chaude. Pourtant, les sodas ont de nombreux méfaits pour l’organisme. Voici quelques-unes des raisons pour exclure les sodas de votre menu :

1) La prise de poids : Trop sucrés, les sodas contiennent en moyenne 100 grammes de sucre par litre. C’est beaucoup trop par rapport aux recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé de ne pas dépasser 50 grammes de sucre par jour, toutes les sources inclues.

L’apport alimentaire en sucre étant supérieur aux besoins, l’excédent est mis en réserve par l’organisme sous forme de glycogène. D’abord, cet excédent est stocké par la foie et les muscles, mais ensuite la sucre s’accumule dans les graisses où ils sont transformés en triglycérides et stockés surtout dans la zone abdominale. Le métabolisme est alors ralenti et le corps brûle moins de graisses et dépense moins d’énergie. Ainsi, le sucre des sodas est directement impliqué dans la prise de poids, qui se manifeste dans le surpoids et l’obésité.

2) Sensation de faim : L’ingestion d’une quantité excessive de sucre réveille la sensation de faim chez la personne, parce que l’insuline produit par le sucré induit une résistance à la leptine, l’hormone qui régule notre appétit. C’est-à-dire, lorsqu’on consomme des sodas, la sensation de satiété ne se fait pas sentir. Par contre, un régime sans sucre, notamment sans fructose, présente en grande quantité dans les sodas, fait réduire l’apport en graisses et par conséquence aider à éliminer ou réduire la sensation de faim.

3) Dépendance au sucre : Les sodas entraînant une dépendance au sucre. L’addiction au sucre a tendance à transformer notre sens du goût. Ainsi il y a plus de risque que vous consommiez des aliments riches en glucides, tels viennoiseries, pâtes, chocolat, pain, pommes de terre, biscuits, etc. On a donc plus de mal à apprécier un aliment brut sans sucre ajouté, comme un fruit.

4) Mauvaise nutrition : Composés d’eau gazéifiée et de sucre, les sodas sont démunis de vitamines, de fibres, de minéraux et d’autres nutriments essentiels à l’organisme. Les sodas représentent donc des calories vides et nocives.

5) Risque de diabète de type 2 : Par leur forte teneur en sucres, les sodas font monter la glycémie. Ils peuvent entraîner à terme une résistance à l’insuline, ce qui se traduira par un taux de sucre sanguin plus important. Mais on sait que l’insulino-résistance précède le diabète de type 2.

6) Substances cancérigènes : Les sodas contiennent un certain nombre d’additifs et d’édulcorants, dont l’aspartame qui fait l’objet de nombreuses controverses, car il aurait notamment des effets cancérigènes. Admettons que plusieurs études ne démontrent aucun lien entre l’ingestion d’aspartame et les risques de cancer, mais d’autres études ont montré le potentiel cancérigène de l’aspartame qui se transformerait en méthanol et libèrerait dans l’organisme des substances potentiellement cancérigènes comme le formaldéhyde et l’acide formique. D’ailleurs que l’aspartame n’est pas le seul additif utilisé dans les sodas. Par exemple, le colorant caramel (E150d sur l’étiquette) utilisé dans les boissons au cola est suspecté d’être cancérigène. (mais toutes les études ne sont pas d’accord sur son pouvoir cancérigène).

7) Déminéralisation : Il est très important de maintenir un équilibre entre le calcium et le phosphore dans l’organisme, parce que le phosphore et le calcium jouent un rôle important dans le métabolisme osseux. Or, l’acide phosphorique agit dans les boissons non alcoolisées comme régulateur de pH. L’excès de phosphore peut à long terme provoquer une décalcification, car il réduit dans ce cas l’absorption du calcium. La déminéralisation touche également la dentition en provoquant une érosion de l’émail.

8) Les caries : Il est largement reconnu que les sucres ajoutés sont impliqués dans l’apparition de caries dentaires chez les enfants et chez les adultes.

9) Troubles du comportement : Le fait de boire régulièrement des sodas serait associé à une augmentation des comportements violents. Ces résultats seraient dus à la teneur en caféine des sodas, qui peut causer entre autres de l’impulsivité et de la dépression.

10) Risque de crise cardiaque : La consommation régulière de sodas, et plus précisément de sodas allégés en sucre, aggraverait le risque de faire une crise cardiaque, selon certaines sources. Pourtant, la corrélation entre la consommation de soda et l’augmentation du risque de crise cardiaque soulève encore des doutes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>