Sante

Collagène

Collagène

Collagène

Le collagène est une protéine présente dans l’organisme humain. Il assure l’élasticité, la cohésion, la régénération des tissus et il est présent dans les cartilages, la peau, les tendons, les ligaments, les tissus conjonctifs, etc. Le collagène représente de 30 % à 35 % des protéines totales du corps.

On différencie trois types principaux de collagène : le collagène de type I se trouve dans le tissu osseux, la peau, les tendons. Le collagène de type II se trouve dans les cartilages. Le collagène de type III es présent dans les parois des vaisseaux et dans les muscles.

Reconnus pour leurs propriétés antidouleur et anti-âge, les collagènes sont utilisés surtout comme des suppléments. Ils sont devenus très populaires, parce qu’ils contiennent les acides aminés essentiels à la régénérescence des tissus et d’autres organes. Les collagènes sont utilisés pour le traitement de certaines maladies, avec des effets bénéfiques obtenus parfois à la plus faible dose.

Remarquons que la partie gélatineuse non grasse des bouillons de viande faits avec des os, des pattes et de la queue, est un collagène brut naturellement hydrolysé, ces bouillons ou fonds de veau sont donc une bonne source de collagène.

En médecine antique, on mentionne les vertus des bouillons de viande. On recommande donc de consommer du cartilage animal pour soigner les troubles articulaires.

Le collagène sous forme de supplément est fabriqué de la gélatine, un élément qui est fabriqué en soumettant les os et la peau d’animaux à un traitement long et sérieux, dont nettoyage, dégraissage, traitement à l’aide d’acides, extraction par hydrolyse, purification, concentration et séchage. La gélatine ainsi obtenue provient le plus souvent de porcs d’élevage et de bovins. En continuant la transformation de la gélatine, on obtient un hydrolysat de collagène qui est employé sous forme de supplément.

La production industrielle de gélatine commence au XIXe siècle. Au début du XXIe siècle, la production mondiale de gélatine atteignait plus de 250 000 tonnes par année. Une grande partie de cette production est destinée à la production du collagène pour le traitement des problèmes reliés à la santé, notamment à la régénérescence des tissus et d’autres organes du corps. Le collagène est utilisé dans le traitement des rides.

Aujourd’hui, plusieurs essais cliniques menés chez les sujets souffrant de différentes arthroses et arthrites, notamment de douleurs articulaires, ont donné des résultats positifs. Les chercheurs ont constaté une réduction significative de la douleur, des raideurs, du nombre des articulations gonflées et douloureuses. Par exemple, la prise de collagène a protégé la couche de cartilage chez des patients souffrant d’arthrose du genou.

On peut faire le traitement sous différentes formes : en capsules, avec des injections, prendre du collagène liquide, etc.

Une petite note finale : Il arrive parfois que des consommateurs de collagène gagnent quelques kilogrammes en muscle pendant qu’ils en perdent en graisse. Cet effet s’explique par le fait que la masse musculaire est, à volume égal, plus lourde que la matière grasse. Cela se passe également avec les personnes sportives qui font beaucoup d’exercices physiques.

Collagène

Collagène

Collagène : un moyen efficace de régénérescence de l’organisme. Photo : © Megan Jorgensen

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>