Sante

Nourrir le cerveau

Nourrir le cerveau

Comment bien nourrir son cerveau?

S’il est primordial de manger à des heures relativement régulières afin d’éviter les baisses de glucose dans le sang, certains aliments doivent retenir notre attention pour garder notre cerveau alerte. Quels aliments assureront donc sa performance optimale?

Les glucides

Notre cerveau se nourrit de glucose (sucre simple obtenu par la digestion des glucides). Fait important, il est impossible pour le cerveau de faire des réserves et c’est pourquoi l’alimentation doit lui fournir des glucides. En fait, le cerveau a besoin d’environ la moitié de la quantité de glucides recommandée chaque jour et il est donc essentiel de consommer des glucides à chaque repas et aux collations, par exemple, pains, céréales de grains entiers, pâtes alimentaires, riz, légumineuses, légumes, fruits, yogourt, lait…

Quant aux sucreries, bien qu’elles apportent des glucides, elles entraînent de fortes variations de glucose dans le sang. Ensuite, l’organisme réagit en abaissant le taux de glucose en dessous des valeurs normales, ce que le cerveau supporte mal.

Les gras Oméga-3

Plus de la moitié de la masse de notre cerveau est constituée de lipides (matières grasses) et plus de deux tiers de lipides sont des acides gras appartenant à la famille d’Oméga-3. Ces éléments sont donc très importants dans la construction et l’entretien du cerveau. Les meilleures sources sont les poissons gras : la sardine, le saumon, le maquereau, la truite, le hareng. D’ailleurs, les noix, les oeufs enrichis, les huiles de lin, les grains de lin moulues de noix et de canola en son de bonnes sources.

La vitamine B1 (la thiamine)

Faiblesse, irritabilité, maux de tête, fatigue, dépression, tout ces symptômes sont les symptômes d’une carence en vitamine B1. En effet, le cerveau a besoin de la thiamine pour utiliser le glucose. Le thon, la patate, le porc sont les meilleures sources de thiamine, mais plusieurs produits céréaliers de grains entiers, le soya, les légumineuses, les noix le jus d’orange en sont de bonnes sources.

Le fer

La carence en fer cause fatigue et faiblesse. Le cerveau humain a besoin d’oxygène et le fer est indispensable à son transport vers tous les tissus de l’organisme. La viande rouge, la foie, les céréales enrichies, les légumes verts feuillus sont les meilleures sources de fer.

Les antioxydants

Dans notre organisme, les gras s’oxydent et se transforment en radicaux libres qui sont responsables du vieillissement des cellules et des neurones du cerveau. Pour diminuer cet effet, il nous faut faire le plein d’antioxydants. Dans notre diète, le thé vert, les fruits, les légumes colorés, particulièrement les petits fruits, regorgent d’antioxydants.

Le chocolat noir

Le chocolat contient des composés qui lui confèrent des pouvoirs stimulants et antidépresseurs. Il contient des antioxydants. Mais le chocolat apporte beaucoup de calories, alors il demeure un aliment à déguster à petites doses.

L’eau

Pour bien fonctionner, tout notre corps a besoin d’eau et le cerveau n’est pas une exception. La déshydratation provoque des étourdissements, de la fatigue, la perte de concentration. C’est pourquoi il faut boire 1,5 litres de liquide par jour, principalement de l’eau.

Par Natella Yahayayeva

nourriture

Nourrissez-vous bien ! Image : © GrandQuebec

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>