Sante

Bienfaits de l’exercice

Bienfaits de l’exercice

Les bienfaits de l'exercice

Vous avez décidé de vous (re)mettre en forme? C'est bien. Voici ce que vous avez intérêt à savoir avant de vous y mettre.

Par Robert Boucher

De plus en plus au Québec, on s'adonne à l'activité physique. Au cours des 15 dernières années, les Québécois ont en effet manifesté un engouement certain pour le ski de fond, la course à pied, le ski alpin – qui a notamment connu un regain de popularité – de même que pour la randonnée à bicyclette. Cette dernière poursuit d'ailleurs son ascension en termes de nouveaux adeptes d'année en année puisque le Tour de l'île accueillait en 1988 un total record de 30000 participants.

Les motivations qui soutiennent cet emballement à l'endroit de l'activité physique varient considérablement d'une personne à l'autre. Chez 50% des Québécois d'âge adulte, la vocation sportive est de fait associée à des raisons de santé alors que l'autre moitié de la population est partagée à parts égales entre le désir de perdre du poids et la quête de plaisir et de détente
Les bienfaits de l'exercice

Les spécialistes de la physiologie de l'exercice et de la médecine cardio-vasculaire, pour ne nommer que ceux-là, s'accordent à reconnaître les nombreux bienfaits de l'exercice physique.

Parmi eux, figurent de toute évidence l'amélioration du système cardio-vasculaire et le soutien à la perte de poids, mais également le ralentissement du processus d'ostéoporose, la stimulation des capacités intellectuelles et même un potentiel de réduction des risques de cancer. La pratique d'activité physique diminue les dangers de contracter des maladies coronariennes tout en contribuant à augmenter la motivation de chacun à l'effet de réduire sa consommation de tabac et à améliorer son ratio poids-grandeur.

Les bienfaits du sport se répercutent aussi sur le taux de cholestérol (HDL) et sur la pression artérielle en même temps que sont diminuées les incidences de l'hypertension.

Il est donc aisé de constater- et surtout d'apprécier- les multiples avantages que l'activité sportive pratiquée régulièrement exerce directement, tant au plan physique que psychologique.

Prudence !

Le danger qui guette les sédentaires aux prises avec un élan de bonne volonté, c'est bien sûr de se lancer à corps perdu dans le sport afin de compenser des années d'inactivité. Au contraire, une rigoureuse prudence s'impose pour quiconque désire entreprendre un programme d'entraînement après plusieurs années de sédentarité.

Considérons un cas type. Sédentaire depuis une dizaine d'années. Monsieur X, qui était un fervent adepte de badminton à l'âge étudiant, accuse aujourd'hui un excédent de poids d'environ 25 livres. Tenté de renouer avec ce sport relativement intense en joignant les rangs d'une ligue sans autre entraînement. Monsieur X aurait pourtant tout avantage à adhérer à un programme de conditionnement physique préparatoire d'une durée de deux à trois mois. Il s'éviterait ainsi blessures et douleurs musculaires, et échapperait de plus au risque d'abandonner ses bonnes résolutions sans avoir pu en savourer les bienfaits…

En groupe…

Si vous appartenez à la catégorie des sédentaires et que vous avez peine à vous y retrouver en matière d'activité physique, la meilleure approche consiste à vous inscrire à un programme de conditionnement physique de groupe où vous pourrez bénéficier de l'encadrement d'un professionnel.

Vous en retirerez une stimulation supplémentaire en même temps qu'une somme de renforcements positifs que vous n'auriez pas si vous vous entraîniez en solitaire au beau milieu de votre sous-sol !

À l'heure actuelle, le marché du conditionnement physique offre une variété impressionnante d'activités de mise en forme en vue de plaire à tous: tonus aérobique, miseenformedouce, marche aérobique, ski forme, work out, etc. L'important demeure avant tout de pratiquer l'activité qui nous plaît.

Déplus, l'activité encadrée par un professionnel permet d'entreprendre un programme d'entraînement qui soit à la fois progressif et sécuritaire. Les mouvements y sont démontrés clairement et l'on encourage les participants à demeurer attentifs à leurs sensations corporelles.

Ainsi, tous sont amenés à comprendre l'importance que revêt les exercices, qu'ils soient d'échauffement, d'endurance cardio-vasculaire, de renforcement musculaire ou de flexibilité, … ou individuellement

Ceux qui n'apprécient guère les activités de groupe peuvent toujours consulter un professionnel de l'activité physique sur une base individuelle.

De plus en plus répandus au sein des différents centres sportifs, ces services de consultation privée font appel à des grilles d'analyse des habitudes personnelles, suivies d'une évaluation de la condition physique au moyen d'une batterie de tests avant que ne soit prescrit un programme détaillé de mise en forme.

Ce type de consultation convient tout autant aux personnes actives au plan physique qu'aux sédentaires. Le succès d'une telle démarche auprès d'un professionnel réside en fait dans rétablissement d'objectifs réalistes – donc motivants – et d'une stratégie prévoyant d'éviter tout risque d'abandon. Ce spécialiste est également en mesure de proposer une sélection d'activités adaptées aux goûts, à l'âge de même qu'aux expériences sportives de chacun et ce, tout en tenant compte de leur disponibilité horaire et des blessures encourues par le passé, s'il y a lieu.

La vague de popularité que connaissent les activités de conditionnement physique n'est certes pas étrangère à la lutte que livrent ces dernières années les Nords-Américains aux maladies cardio-vasculaires, principales causes de décès et de morbidité sur le continent.

Il existe également d'autres qualités physiques, reliées à la bonne forme, et qui ont trop longtemps été délaissées au profit de la capacité cardio-vasculaire : la force, l'endurance musculaire, la flexibilité et la capacité de relaxation. Il importe aussi de les améliorer afin d'être en mesure de suppléer au processus de vieillissement tout en conservant un maximum d'autonomie.

L'un des moyens les plus efficaces de développer ou de maintenir ces qualités fondamentales est de les intégrer régulièrement à la pratique de votre activité préférée. Et, ici comme ailleurs, le slogan bien connu des Québécois trouve sa place :

« La modération a bien meilleur goût… » Modération de l'intensité (de faible à modérée) qui nous permet de persister dans notre entraînement pour en apprécier les effets positifs sans risque de blessure et ainsi se convertir irrémédiablement en adepte averti de l'activité physique.

Les appareils d'entraînement

L'industrie des appareils de conditionnement physique est florissante et remporte la confiance des adeptes du sport autant que celle des sédentaires.

L'un des motifs sur lesquels s'appuie la popularité de ces appareils est très certainement qu'ils permettent à chacun de s'entraîner à la maison suivant l'horaire qui convient et ainsi d'éviter la cohue des gymnases. Quoi qu'il en soit, il importe d'analyser avec soin la pertinence d'un tel achat.

La variété d'appareils actuellement disponibles sur le marché comprend les ergocycles (bicyclettes stationnaires), les tapis roulants, les appareils à ramer, de ski de fond et de musculation. La plupart d'entre eux servent principalement à améliorer la condition cardiovasculaire par le biais de mouvements sollicitant d'importantes masses musculaires, à l'exception des appareils de musculation qui visent l'amélioration de la force, de l'endurance, de la résistance et de la puissance musculaire.

Efficaces et valables dans leur ensemble, ces appareils exigent néanmoins une pratique régulière de l'activité physique en général afin d'atteindre les résultats attendus. En outre, une certaine monotonie guette les adeptes de ce genre d'entraînement à la maison qui doivent de ce fait s'imposer une discipline personnelle rigoureuse pour suppléer au manque de renforcements positifs. Résultat: la régularité de l'entraînement risque après un certain temps de subir quelques sursauts.

Par conséquent, les fervents de l'activité physique possédant une réelle autonomie en matière de conditionnement, feront de l'acquisition de ces appareils un choix judicieux. Les novices de la bonne forme auront à l'inverse tout avantage à adhérer préalablement à un programme dirigé qui leur permettra d'améliorer leur état et surtout de découvrir une activité susceptible de les motiver à poursuivre leur entraînement individuel. Le fait de fréquenter un centre sportif permet de plus de faire l'essai d'appareils d'entraînement et ainsi d'évaluer la pertinence de l'investissement en connaissance de cause.

Un fait demeure cependant : pour plusieurs, s'entraîner individuellement constitue une épreuve alors que les mêmes activités, pratiquées en compagnie d'un ou de plusieurs partenaires, comportent un effet stimulant grandissant.

(Les Diplômés, N° 366, été 1989. Au moment de rédiger cet article, Robert Boucher était coordonnateur du Service des sports de l'Université de Montréal).

exercice physique

Parfois, s'entraîner individuellement constitue une épreuve alors que la même activité pratiquée en compagnie comporte un effet stimulant grandissant. Illustration : © Zvi Kaplan

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>