Sante

Angine

Angine

Angine

L'angine est une infection au niveau des amygdales, dans la gorge, qui est caractérisée par un mal de gorge important et qui peut s'étendre à l'ensemble du pharynx. Le plus souvent, cette maladie est due à un virus (environ 80% des cas), mais parfois elle peut être causée par une bactérie. L’angine est particulièrement fréquente chez l’enfant.

Des douleurs et des démangeaisons se font sentir au moment de la déglutition. L’angine peut rendre les amygdales gonflées et rouges. Lorsque les amygdales deviennent rouges, on parle d’angine rouge. Il existe des angines blanches où les amygdales sont recouvertes d'un dépôt blanc. Cette maladie peut provoquer de la fièvre, des difficultés pour parler, des maux de tête, etc.

Les angines virales disparaissent en quelques jours et sont en général sans gravité et sans conséquence.

Lorsque l’angine est d’origine bactérienne, elle est causée par un streptocoque. Le plus souvent, il s’agit du streptocoque A ou SGA, streptocoque β-hémolytique du groupe A. Dans ces cas, la maladie peut présenter des complications graves comme par exemple, un rhumatisme articulaire ou une inflammation rénale. On traite ce type d’angine streptococcique par antibiotiques, notamment pour limiter le risque de souffrir d’une complication. Ces complications peuvent  parfois nécessiter une hospitalisation. D’où l’importance de traiter l’angine.

Le diagnostic général d’angine est posé par un simple examen clinique, lors duquel le médecin regarde de près les amygdales et le pharynx.

Différencier une angine virale d’une angine bactérienne est en revanche plus compliqué, parce que les symptômes sont les mêmes, mais pas la cause. Une survenue brutale ou encore des douleurs importantes au niveau de la gorge et l’absence de toux font penser à une origine bactérienne, mais certains signes comme un début progressif de la maladie font pencher la balance en faveur d’une origine virale.

Angines bactériennes et angines virales ne nécessitent pas le même traitement. Par exemple, des antibiotiques seront prescrits uniquement en cas d'angine bactérienne. D’où l’utilisation, si le doute persiste après l’examen clinique, d’un test de dépistage rapide (TDR) de l'angine à streptocoques. Pour ce test, le médecin frotte une sorte de coton tige sur les amygdales du patient puis le place dans une solution. Après quelques minutes, le test révélera la présence ou non d’une bactérie dans la gorge. Un prélèvement peut aussi être envoyé à un laboratoire pour être analysé avec plus de précisions. Notons cependant que chez l’enfant de moins de trois ans, le TDR n’est pas utilisé car les angines bactériennes sont rares et les complications comme le rhumatisme articulaire aigu (RAA) ne sont pas observées chez les enfants. Mais les enfants de plus de trois ans et les adolescents sont particulièrement concernés par l’angine d’origine virale.

L’automne et le début du printemps sont plus propices à la circulation du streptocoque, tandis que l’angine virale sévit elle toute l’année.

La prévention de la maladie passe par des mesures d’hygiène : se laver régulièrement les mains et utiliser des désinfectants à base d’alcool, mettre sa main devant sa bouche en toussant ou éternuant, se servir des mouchoirs jetables, éviter de serrer la main d’une personne malade.

Il existe plusieurs recettes de la médecine traditionnelle qui permettent de lutter contre l’angine. Soulignons l’usage du miel  qui permet de rendre la gorge moins douloureuse.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>