Sante

Ananas

Ananas

Ananas

L’ananas, fait-il maigrir ?

L’ananas, fruit tropical par excellence (ananas comosus, ananas sativus, ananassa sativa, bromelia ananas, bromelia comosa) est un fruit de la famille de broméliacées.

L’ananas est originaire du Paraguay et du sud du Brésil. Il pourrait avoir été domestiqué il y a des milliers d’années par les Indiens tupi-guaranis. Lorsque Christophe Colomb débarque en Amérique en 1492, il découvre le fruit. Ensuite, les Espagnols et les Portugais ont introduit l’ananas en Espagne, aux Philippines, en Chine, en Afrique et en Inde.

Le terme « ananas » est apparu dans la langue française en 1544. Il vient de l’espagnol ananas, qui l’a emprunté au mot nana en tupi-guaranidont le sens est « fruit exquis ».

Dès la fin du XVIe siècle, l’ananas est cultivé dans la presque totalité des régions tropicales du monde. Aujourd’hui, la Thaïlande, les Philippines, le Brésil, la Chine, l’Inde et le Nigeria sont les principaux producteurs mondiaux d’ananas.

Très riche en manganèse, l’ananas contient de la broméline, qui aurait de nombreuses vertus santé, entre autres, sur la circulation sanguine et les maladies cardiovasculaires. La broméline, un enzyme, pourrait avoir un effet direct sur les cellules cancéreuses et leur microenvironnement. Elles auraient entre autres un effet dans la régulation des systèmes immunitaire, inflammatoire et hémostatique (favorisant la coagulation du sang). Certaines études ont montré que, grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques, la broméline pourrait s’avérer un traitement alternatif sécuritaire contre l’ostéoarthrite.

Cependant, la broméline se retrouve dans l’ananas frais, les ananas en conserve et cuits n’en contiennent pas.

L’ananas et son jus sont une excellente source de manganèse; l’ananas frais est une bonne source de vitamine C. L’ananas en conserve et le jus d’ananas contiennent également cette vitamine, mais en quantités plus basses. D’ailleurs, l’ananas frais, en conserve ou en jus est une source de vitamine B1, de vitamine B6 (pyridoxine) et de cuivre.

L’ananas, fait-il maigrir ?

L’ananas fait-il maigrir, comme le laissent entendre de nombreuses publicités? La réponse est « non ». La broméline contenue dans le fruit est un enzyme qui parvient à scinder les protéines. Elle participe donc au processus de digestion, mais son action ne s’exerce malheureusement pas sur les gras. La perte de poids résulte d’une dépense d’énergie supérieure à l’ingestion d’énergie. Ce n’est donc pas la consommation d’ananas ou de broméline qui permet de perdre du poids, mais plutôt la restriction calorique qui accompagne plusieurs régimes.

Précautions et allergies

La consommation d’ananas provoque la libération d’histamine dans l’organisme (c’est aussi le cas de la fraise, de la tomate et de certains autres aliments). Chez certaines personnes, cela peut provoquer l’apparition de réactions bénignes, comme l’urticaire. Ces réactions ne sont pas des allergies, mais plutôt une intolérance alimentaire. De cette façon, l’arrêt de la consommation fait cesser les symptômes.

L’allergie à l’ananas est plutôt rare, quoique des cas aient été observés. Des réactions croisées sont aussi possibles avec le latex et le pollen. Les personnes allergiques à ces deux composés peuvent démontrer une hypersensibilité à l’ananas, ainsi qu’à d’autres fruits, tels le kiwi et la banane, et vice-versa. Il est recommandé de consulter un allergologue afin de déterminer la cause des réactions à certains aliments ainsi que les précautions à prendre.

On peut consommer l’ananas frais, en morceaux, en jus, mais il est utilisé dans un grand nombre de recettes. En Amérique latine, on prépare même une soupe d’ananas (coupez en dés de l’ananas, du concombre, de la tomate, et émincez un oignon doux. Mélangez les ingrédients et ajoutez une vinaigrette aromatisée de basilic frais refroidissez avant de servir). Sa saveur sucrée peut rehausser une simple salade de carotte, de chou, d’épinards ou de fromage ricotta.

On utilise l’ananas dans les sorbets, les crèmes et les yogourts glacés, de même que dans les tartes, gâteaux et puddings.

Si l’on associe traditionnellement l’ananas au porc (notamment au jambon), c’est que la broméline a pour effet de l’attendrir et d’en faciliter la digestion. Pizza à l’ananas aux fromages est également très populaire.

En Malaisie, on ajoute l’ananas dans les currys de légumes, de viande ou de poisson. Le curry de crevettes, avec lait de coco, pâte de piment, sauce de poisson et dés d’ananas est particulièrement savoureux. En Polynésie, on prépare la fameuse omelette soufflée à la polynésienne (faites revenir des dés d’ananas dans un peu de beurre. Battez des jaunes d’oeufs avec du sucre et incorporez les blancs montés en neige. Ajoutez les oeufs à l’ananas, faites cuire l’omelette, pliez-la et finissez la cuisson au four).

Choisir et conserver l'ananas

Comment choisir l’ananas? Le parfum est un bon indicateur du degré de maturité du fruit et de sa teneur en sucre : il devrait être plein et fruité, mais pas trop prononcé, signe probable d’un début de fermentation. Par contre, la couleur de l’écorce n’est pas un bon indice : un ananas à écorce verte peut être parfaitement mûr.

Par ailleurs, à grosseur égale, évitez les fruits qui semblent vieux, desséchés, abîmés ou présentant des parties molles, ou encore ceux dont les feuilles sont brunes. Choisissez ceux qui sont plus lourds, dont les feuilles sont fraîches, fermes et d’un beau vert foncé.

L’ananas peut se conserver jusqu’à deux jours à la température ambiante, mais il est préférable de le conserver au réfrigérateur jusqu’à  cinq jours. Dans le dernier cas, on le met dans un sac de plastique perforé dans le bac à fruits et légumes. Pelé et coupé en morceaux couverts d’eau, il se conservera quelques jours dans un contenant hermétique. Au congélateur, on pèle l’ananas, on enlève le coeur et on le coupe en morceaux ou on en fait une purée. Ensuite, on le met dans des sacs à congélation. On recommande de ne pas congeler l’ananas pendant plus de trois mois, au risque qu’il perde de sa saveur.

Notons finalement que botaniquement parlant, l’ananas n’est pas un fruit, mais une multitude de baies qui se sont formées après la fusion des fleurs sur l’épi. Chacun des « yeux » ou renflements de l’écorce constitue une baie, donc un fruit.

Valeur nutritive en calories : ananas frais en dés, une tasse de 250 ml – 82 calories, ananas en conserve, gros morceaux dans jus, égoutté – une tasse de 250 ml – 115 calories et jus d’ananas, fait de concentré, congelé, 1 tasse de 250 ml – 138 calories. L’ananas contient de grandes quantités de lipides, de protéines et de glucides, ainsi que de fibres alimentaires. Son pouvoir antioxydant est élevé.

L’ananas est offert toute l’année dans les supermarchés québécois.

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>