Saguenay-Lac-St-Jean

Parc Pointe-des-Pères

Parc Pointe-des-Pères

Parc de la Pointe-des-Pères

Le parc de la Pointe-des-Pères se trouve au confluent des rivières Mistassini et Mistassibi, près du lac Saint-Jean, en plein coeur de la ville de Dolbeau-Mistassini, centre administratif de la MRC de Maria-Chapdelaine.

Ce parc s’étend sur une superficie de 58 hectares. Environ 7 kilomètres de sentiers pédestres en boucle y sont aménagés, ainsi que des aires de repos, un camping près des chutes situé sur l’autre rive de la Mistassibi, un circuit ornithologique et une zone de pêche.

La véloroute de Bleuets traverse le territoire du parc de la Pointe-des-Pères sur 3 kilomètres.

Ce parc a une riche histoire patrimoniale et de nombreux vestiges de l’occupation du site par les peuples autochtones s’y trouvent, ainsi que ce qui reste du bâtiment du premier monastère des Pères Trappistes, construit sur la pointe (d’ailleurs, le nom du parc fait référence à ces religieux). Les Pères Trappistes s’y installent en 1892 sur la pointe située entre les rivières Mistassini, Mistassibi et la rivière aux Rats, le premier monastère ayant été construit en 1909.

Le projet de réaliser un parc urbain à l’intérieur de Dolbeau-Mistassini a été conçu dans les années 1960, mais ce n’est qu’en 1999 que la ville de Dolbeau-Mistassini et la Société de gestion environnementale fondent cet espace récréo-touristique reliant les secteurs urbains de Dolbeau et de Mistassini.

Plusieurs activités s’y développent telles que la randonnée pédestre sur différents trajets le long la rivière Mistassibi, l'observation des oiseaux sur le circuit ornithologique (on dénombre dans le parc près d’une centaine de nichoirs) et les promenades sur la véloroute des bleuets qui longe la route 169.

Au parc de la Pointe-des-Pères, on peut observer l’hirondelle bicolore, la mésange à tête noire, le pic flamboyant, le bécasse d’Amérique, le héron, l’épervier brun, le goéland à bec cerclé, le goéland argenté, le colibri, le martin-pêcheur d’Amérique, le bruant des neiges et plusieurs autres espèces.

Parmi les poissons, on trouve le méné à nageoires rouges et le méné émeraude, ainsi que le meunier rouge, le meunier noir, la barbotte brune, le grand brochet, l’éperlan arc-en-ciel, le chabot tacheté et la perchaude.

Les mammifères qui habitent le Parc sont principalement le lièvre d'Amérique, l’écureuil roux, la marmotte, le castor, la martre d'Amérique, etc.

Coordonnées de la Société de gestion environnementale (SGE) qui gère le Parc de la Pointe-aux-Pères:

1330 Des Cyprès
Dolbeau-Mistassini
G8L 1A4

Téléphone : 418 276 6502

Site web de la SGE : www.sge.qc.ca

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>