Réflexions

Amérindiens

Amérindiens

Amérindiens 

Les événements connus sous le nom de La Crise d’Oka débutent en juillet 1990.

Pendant plus de 80 jours, les Mohawks des réserves de Kanesatake et de Kahnawake qui se trouvent au sud de Montréal, s’opposent aux forces de l’ordre.

Le motif est clair : les Amérindiens refusent la construction d’un terrain de golf sur une de leurs terres sacrées. Mais pour la première fois au Québec, les revendications des Amérindiens se transforment en rébellion armée.

Le public est sous le choc, puisque tout le monde s’est rendu compte que la question indienne existait belle et bien dans le pays.

La construction du terrain de golf est finalement abandonnée mais le problème demeure :

Les revendications des Amérindiens, telles que le droit à l’autodétermination ou celui d’avoir son propre gouvernement, ou encore d’être les propriétaires uniques de leurs terres, n’ont pas encore été réglées.

La situation est d’autant plus complexe qu’il existe dix nations autochtones distinctes, chacune possédant son territoire, ses traditions et ses revendications.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>