Autres terres

Voyage au Yukon

Voyage au Yukon

Voyage au Yukon

Comme destination touristique, Yukon devient célèbre après la rouée de l’or de Klondike, immortalisée par plusieurs écrivains, dont Jack London et Robert Service qui décrivent aussi ses espaces, ses merveilles naturelles, la chasse et la pêche incomparables. Une fois né, le tourisme n’a jamais disparu du Yukon, ayant devenu aujourd’hui la deuxième industrie en importance.

De nos jours, un nombre toujours grandissant de touristes s’y rendent pour des voyages d’aventure le long de ses longues rivières, ses lacs cristallins,  pour la chasse, la pêche, l’observation des animaux, pour participer dans ses festivals et fêtes et visiter ses sites historiques, tels la ville historique de Dawson avec son Grand Palace Théâtre y Diamond Tooth Gertie's Gambling Hall qui offrent des shows sur la rouée de l’or. On peut y prendre également le célèbre Sentier Chilkoot parcouru par des milliers de chercheurs d’or.

En été, des centaines de touristes parcourent des rivières, bordées de forêts boréales, où des ours, des orignaux, des loups ne font pas s’attendre pour faire de belles photos. La nuit ne vient jamais ou presque, et le soleil brille…

En hiver, les traînées de chiens, la motoneige, le ski de fond attirent ceux-ci qui préfèrent les sports d'hiver. Le soleil n'apparaît que quelques heures, mais les aurores boréales, par contre, sont formidables.

Enfin, si vous êtes chanceux, vous pouvez faire de la prospection et devenir millionnaire d’un matin à un autre, en découvrant des tonnes d’or caché dans le sous-sol du Yukon.

On trouve au Yukon un grand nombre d'hôtels, gîtes, motels, campings. À Whitehorse, capitale du Yukon, on peut louer tous les modèles ou presque d'autos.

Au fait, la voie la plus facile de se rendre au Yukon, c’est par l'avion, car on a des vols réguliers en partant de Vancouver, Calgary et Edmonton. Cependant, il est possible de prendre un bus ou voyager en auto. D’ailleurs, des ferries de la Colombie-Britannique et de l’Alaska relient ce coin du Canada au monde extérieur.

Sur le territoire du Yukon, on retrouve trois parcs nationaux, soit le parc Ivvavik, le parc Kluane et le parc Vuntut, ainsi que quatre parcs territoriaux.

Les principales routes touristiques sont la Route de l’Alaska, la Route du Klondike qui relie Skagway et Dawson City), la Route de Haines, reliant Haines en Alaska et Haines Junction, la Route Dempster qui relie Inuvik dans les Territoires du Nord-Ouest et la route du Klondike. Toutes les routes sont revêtues à l’exception de la route Dempster.

paysage yukon

Une expérience en hydravion, c'est une activité touristique très populaire qui donne une occasion inoubliable à entrevoir des rivières, montagnes, et de belles vues panoramiques. Photo : © Voyageaucanada

Les routes d’importance secondaire sont la route Robert Campbell entre Watson Lake à Faro et Ross River, et la Route Silver Trail entre les anciennes communautés minières de Mayo, Elsa et Keno City. La communauté d’Old Crow, au nord du territoire, ne peut être atteinte que par avion.

Notons que quant à la religion, selon le recensement de 2006, environ 20% des résidents se déclarent fidèles au culte catholique, environ 15% sont adeptes de l'église anglicane du Canada et environ 10% sont membres de l'église Unie du Canada. Le reste préfèrent de ne pas afficher leur croyance, sont agnostiques ou athées.

Finalement, notons qu’on ne doit prendre aucune vaccination obligatoire pour voyager au Yukon et que le voltage électrique y est le même que partout au Canada, soit 110 Ac 60 cycles.

yukon voyage

Le fleuve Yukon, Territoire du Yukon. Se dériver sur le fleuve du territoire du Yukon est une expérience extraordinaire que vous n'oublierez jamais. Photo : © Voyageaucanada

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>