Autres terres

Voyage en Nouvelle-Écosse

Voyage en Nouvelle-Écosse

Voyage en Nouvelle-Écosse

La province de la Nouvelle-Écosse est une terre historique qui offre de nombreux attraits à ses visiteurs. On y trouve les marées les plus importantes au monde, des plages sablonneuses et des villes qui abritent une centaine de musées et lieux historiques nationaux. C’est aussi le lieu de résidence d’un dinosaure vieux de centaines de millions d’années.

Les musées de la province présentent une magnifique image de son histoire.

Au Fundy Geological Museum de Parrsboro (où un dinosaure accomplit la fonction de gardien de nuit), on trouve la collection de piquants de porc-épic la plus complète au monde.

Au Mi’kmaq Resource Centre du University College of Cape Breton, on conserve les motifs perlés des Micmacs qui vivaient en Nouvelle-Écosse avant l’arrivée des Européens.

À Port-Royal, la plus ancienne ville européenne au nord de la Floride, le fort de 1605 fondé par Samuel de Champlain a été reconstitué.

Au Lieu historique national de la Citadelle d’Halifax, on peut revivre l’histoire militaire de la forteresse.

On peut se familiariser avec la vie et l’œuvre des premiers néo-écossais aux musées Colchester Historical Society Museum, Mahone Bay Settlers Museum, au Cape Sable Historical Society Centre, au Shelburne County Genealogical Research Centre, au Highland Village d’Iona, au centre d’interprétation du Quai-21 de Halifax et au Black Cultural Centre de Dartmouth qui retrace l’histoire de la communauté noire de la province.

Parmi les musées les plus populaires de Nouvelle-Écosse, on trouve le Musée maritime de l’Atlantique à Halifax, et le Musée des pêches de l’Atlantique de Lunenburg.

vue de halifax

Halifax. Droit d’auteur – copyright © Nadia Fetiska

Le Village de Sherbrooke, le Musée de la ferme Ross, le MacDonald House Museum, le Parkdale-Maplewood Museum, le North Hills Museum, le Prescott House Museum, le Uniacke Estate Museum Park et plusieurs autres institutions permettent de découvrir les mystères de la vie des siècles passés.

Il est important de souligner les sites historiques qui préservent le patrimoine des Acadiens, tels le Lieu historique national de Grand-Pré ou le site de la Fortresse de Louisbourg.

On peut aussi parcourir les magnifiques routes de la province. Sur l’île du Cap-Breton, le circuit le plus intéressant est la Piste Cabot. Impressionnante en toute saison, c’est l’une des plus belles routes panoramiques au monde.

Parmi les nombreux attraits de cette piste, on distingue le parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton, une réserve naturelle.

fort halifax

Citadelle de Halifax. Droit d’auteur – copyright © Nadia Fetiska

Pour en apprendre plus :

1 commentaire

  1. COLLARD

    2010/09/22 at 9:41

    Attribuer la fondation et le développement de Port-Royal à Champlain est excessif: en 1605 Champlain n’est que le géographe du roi HenriIV et il est sous le commandement de De Monts.
    En 1606 arrive le seigneur de Port-Royal, lieutenant général du roi: Jean de Biencourt, dit de Poutrincourt. Il est accompagné de son fils Charles de Biencourt et de son ami et biographe Marc Lescarbot.
    C’est Poutrincourt qui fait achever « l’habitation » de Port-Royal que Champlain dessine d’ailleurs dans ses « Voyages », édition de 1613.
    C’est Poutrincourt qui fait construire un four à brique et un moulin à eau.
    C’est lui qui fait mettre en cullture les premiers champs avec les aboiteaux.
    C’est pour Poutrincourt que Lescarbot écrit « Le théâtre de Neptune », première pièce de théâtre jouée en Amérique septentrionale.
    C’est Poutrincourt qui dirige le voyage de découverte des côtes jusqu’au delà du Cap Cod en automne 1606, voyage auquel participe comme cartographe Champlain.
    C’est Poutrincourt qui fait baptiser les premiers Indiens:
    le sagamos Mi’Kmac Membertou et sa famille.
    Alors réservons à Champlain la création et le développement de Québec en 1608 mais « rendons à César ce qui est à César », c’est-à-dire la première place à Jean de Poutrincourt dans la naissance et le développement de Port-Royal.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>