Autres terres

Voyage dans le Maine

Voyage dans le Maine

Voyage dans le Maine

La capital de L'État du Maine est Augusta, pourtant, la plus grande ville du Maine est Portland.

On sait que le Maine a des racines françaises et acadiennes et que son nom vient du nom de la rivière française Le Maine qui traverse la ville d’Angers et se jette ensuite dans la Loire.

Environ le tiers de plus d’un million 300 cent mille résidents de l'État du Maine sont d'origine française, canadienne française ou acadienne.

Nous avons parlé de la découverte du Maine par les Français dans l'article L'État du Maine, mais c’est l’un des deux états américains (le second étant le Vermont) qui a les liens les plus étroits avec le Québec.

Plusieurs Québécois y viennent à toute époque de l'année pour profiter de ses vastes espaces, des parcs, des monts, du littoral et des îles du Maine.

Le Maine, c’est la prolongation du Sentier International des Appalaches ou Appalachian Trail, avec des centaines de randonnées de tous les niveaux. On peut y faire de l'escalade sur plusieurs monts. Il y a des villes historiques, telles que York, lieu de prédilection  de Marc Twain qui y passait ses vacances, avec son phare pimpant de Nubble Light qui garde l'entrée du port.

  • À quelques kilomètres au nord, on trouve les stations d'été d'Ogunquit et de Kennebunkport, puis Old Orchard Beach, l'une des plus longues plages des États-Unis.
  • Augusta, c’est la capitale du Maine, située sur la Kennebec River dans le sud de l'État. La ville fut fondée au XVIIe siècle par les colons anglais de la Plimouth Colony comme un fort pour se protéger contre les Indiens.
  • On doit visiter Portland, la plus grande ville et le port principal du Maine situé sur Casco Bay. Portland se spécialise dans la pêche au homard, mais autrefois il a été l’un des chantiers les plus importants du pays, où des centaines des vaisseaux ont été construits.

En 1775, la ville subit un bombardement anglais. Plus tard, un grand incendie a ravagé la ville, mais la maison du grand poète Longfellow, construite au 18e siècle, a résisté et on peut la visiter.

  • Si vous parcourez Maine le long des côtes, vous verrez le vieux cimetière indien à Yarmouth.
  • Ensuite, la ville de Brunswick, où Harriet Beecher Stowe écrivit « la Case de l'Oncle Tom » et le siège de Bowdoin Collège, où étudièrent l'écrivain Daniel Hawthorne, auteur de la Lettre Écarlate, et le poète Henri Longfellow.
  • La ville de Bath fut la cité des grands chantiers navals du XIXe siècle et abrite un excellent musée marin.
  • Boothbay Harbor, est une ville de voiliers et régates avec le Playhouse Museum consacré au théâtre.
  • La ville de Friendship est un lieu d’observation des phoques.
  • Bar Harbor est l'entrée de l'Acadia National Park – Parc National de l’Acadie, la Perle du Maine, d’une superficie de 110 kilomètres carrés de décor rocheux et marin, avec le Mont Desert Island, découvert par Samuel de Champlain. Le parc est une réserve ornithologique et de la vie sauvage. Il possède des terrains de camping et des sentiers d'excursion bien aménagés.
  • Eastport présente les plus grandes marées de la côte atlantique du continent et est le point de départ pour Campo-Bello Island, où Franklin Roosevelt avait sa maison d'été.
  • La ville de York-Village est une petite ville ensoleillée fière de nombreux bâtiments bien conservés datant de l'époque coloniale. Mais la ville loge également la prison d’Old Goal, le plus vieil édifice public de la Nouvelle-Angleterre, bâti en 1653.

maine vue panoramqiue

Maine. Vue panoramique. Photo, droit d'auteur Maria Polotskaia

Quant aux Fêtes, citons la Fête des Élans sur le Lac Moosehead (Lac des Élans) qui a lieu au printemps à Greenville. Cette fête très intéressante, est l’une des meilleures attractions dans le Maine. On peut se promener avec des élans, visiter des expositions dédiées aux élans et celles des produits artisanaux. On peut jouer et réaliser de nombreuses autres activités sur le lac de Moosehead.
 
L'automne au Maine est la saison d'une moisson abondante, récoltée à travers le Maine, de Castine à Caribou, et de Kingfield à Kittery. On y récolte des pommes, du maïs, des citrouilles.
 
En tout cas, si vous optez pour passer au Maine vos vacances ou une fin de semaine, souvenez-vous des Québécois qui ont émigré vers la Nouvelle-Angleterre pour travailler dans les manufactures de textile, dans les chantiers navals et dans l’industrie du bois. On dit que les Américains avaient recours à l'expertise des contremaîtres québécois, enfin, suivez la route des voyageurs d’antan…

Bon voyage !

maine etat

Maine. Une vie paisible… Photo, droit d'auteur Maria Polotskaia

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>