Autres terres

Avion de Swissair s’écrase

Avion de Swissair s’écrase

Un avion de Swissair s’écrase près de Halifax

Les 215 passagers et 14 membres d’équipage du vol SR 111 de Swissair ont tous péri dans l’écrasement de l’appareil au large de Halifax.

C’est l’accident le plus meurtrier de l’histoire de Swissair et l’une des pires catastrophes aériennes survenues au Canada.

Les équipes de recherches auxquelles se sont joints des pêcheurs, ont passé la journée à scruter l’océan pour trouver les corps des 229 personnes qui ont perdu la vie lorsque le triréacteur MD-11 de Swissair reliant New York à Genève s’est abîmé dans 20 mètres d’eau.

Halifax deviendra au cours des prochains jours le centre nerveux de ces recherches et le point de ralliement des proches des victimes. La compagnie Swissair et plusieurs agences gouvernementales ont déjà réservé plus de 900 chambres. Plus d’une centaine de personnes arriveront demain à Halifax à bord d’un Airbus A-310, parti de la Suisse.

Immatriculé HB-IWF Vaud, le McDonnell-Douglas avait décollé mercredi à 20h18 heure locale de l’aéroport new-yorkais John F. Kennedy en direction de Genève où il aurait dû atterrir hier, à 9.30, heure locale.

« Il s’est écoulé 16 minutes entre le moment où les pilotes ont rapporté une situation d’urgence – de la fumée dans la cabine de pilotage, – et le moment où l’appareil est disparu des écrans radar, a commenté Roy Bears, du Bureau de la sécurité des transports, l’une des principales agences participant à l’enquête. « Rendu là, rien ne permet à l’équipage de croire qu’il s’agit d’un acte terroriste ».

L’appareil a modifié deux fois sa route alors qu’il se préparait à l’atterrissage d’urgence, selon les responsables de l’enquête. Après un décollage normal, le commandant de bord, Urs Zimmerman, 50 ans, et le copilote Stephan Loew, 36 ans, tous deux pilotes et instructeurs expérimentés, ont constaté de la fumée dans le cockpit alors que MD-11 se trouvait à 10 mille mètres d’altitude.

Le pilote aurait infléchi sa route vers Halifax, en commençant, semble-t-il, à larguer 208 tonnes de kérosène dans la baie de St. Margaret. Mais l’appareil s’est abîmé en mer à quelques minutes de la piste.

L’appareil se serait désintégré au contact de l’eau, projetant des débris à plus de 10 kilomètres à la ronde

(C’est arrivé le 2 septembre 1998).

swiss air flight

À la mémoire des 229 hommes, femmes et enfants qui ont perdu la vie au large de ces côte vol Swissair 111 le 2 septembre 1998
Il appartiennent maintenant au ciel et à la mer
Qu’ils reposent en paix

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>