Autres terres

Le scrabble a 50 ans

Le scrabble a 50 ans

Le scrabble a 50 ans

Le scrabble fête en septembre 1998 ses cinquante ans, sans avoir pris une ride, avec une édition spéciale en série limitée et de luxueuses lettres en bois.

Son propriétaire, le groupe américain Mattel, numéro un mondial du jouet, qui l’avait acheté en 1994, marquera l’événement par des « journées portes ouvertes », un peu partout dans le monde.

En fait, le jeu n’a été officiellement breveté qu’en décembre 1948.

Sans prétendre au record de sa cadette, la poupée Barbie – qui a fêté l’an dernier ses 40 ans et étrenne son milliardième exemplaire vend dans le monde -, le scrabble reste l’un des produits phares de Mattel.

Depuis sa création, il a été vendu à 100 millions exemplaires dans 121 pays, toutes versions confondues (scrabbles de poche, de luxe, junior, géant, etc.) déclinées en 35 ans.

Alfred Butts, créateur du scrabble en 1931, était un architecte new-yorkais au chômage, mort en 1993 à l’âge de 93 ans. La recherche d’un substitut aux mois croisée et aux anagrammes, il innova en affectant aux lettres des valeurs différentes selon leur fréquence dans les mots.

Boudé par les fabricants, le jeu ne prit son envol qu’après la seconde guerre mondiale, grâce à James Brunot. Cet industriel lui donne alors son nom définitif : scrabble, mot anglais signifiant « gratter ou « farfouiller ».

(Texte publié dans le Journal de Montréal, le 2 septembre 1998).

scrabble classique

Scrabble classique, chacun a son mot à dire

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>