Autres terres

Saint-Jean

Saint-Jean

Saint-Jean

C’est Samuel de Champlain qui découvre l’estuaire du fleuve Saint-Jean, dans la Baie de Fundy, en juin 1604. Le fleuve est baptisé en l’honneur de Saint-Jean Baptiste par l’explorateur qui y arrive le jour de la Saint Jean.

En 1631, Charles de Saint-Étienne de La Tour fonde le Fort Sainte-Marie, aussi appelé Fort La Tour. C’est le premier poste français sur le territoire du Nouveau-Brunswick.

En mai 1783, des réfugiés loyalistes, fuyant la révolution américaine, y débarquent pour fonder un village. La ville pourtant ne se développe qu’à partir de la fin du XVIIIe siècle et c’est grâce à l’industrie forestière et la construction navale qu’elle devient prospère durant la première moitié du XIXe siècle. Le déclin de la construction navale vers 1860, entraîne celui de la ville qui demeure néanmoins un port maritime ouvert toute l’année.

Aujourd’hui, la ville de Saint-Jean, un centre culturel, économique et social d’importance du Nouveau-Brunswick, regroupe environ 125 mille résidents.

Parmi les attraits de la ville, citons les suivants :

  • Centre aquatique des Jeux du Canada, inauguré en 1985 pour les Jeux d’été du Canada, ouvert au grand public.
  • Centre d’exposition Aitken qui se trouve dans un édifice patrimonial. Ce centre abrite des expositions sur l’art, la photographie, la science et l’artisanat entre autres.
  • Chantiers navals de Saint-Jean qui se trouvent parmi les plus importants au monde.
  • Chutes réversibles de Saint-Jean. Ces chutes sont le résultat des marées de 4 mètres d’amplitude qui s’engouffrent dans une étroite gorge de 137 mètres de profondeur, remontant le fleuve Saint-Jean deux fois par jour, obligeant les eaux à inverser leur cours. Des belvédères sont aménagés sur les rives pour observer ce phénomène.
  • Église de Saint-John qui date de 1825.
  • Église de Trinity, érigée en 1791 et reconstruite en 1880, après un grand incendie.
  • Exposition nationale de l’Atlantique qui constitue la plus grande foire de l’est du Canada et qui se tient vers la fin de l’août.
  • Fort Howe, un fortin, dont la construction commence en 1777 et qui a servi à la défense de la ville pendant des décennies.
  • King Square, avec une croix commémorative qui rappelle l’accession du Nouveau-Brunswick au rang de colonie autonome, en 1784.
  • Magasin général Barbour, un des bâtiments les plus anciens de Saint-Jean, construit dans le style géorgien et meublé avec des meubles de l’époque de Duncan Phyfe.
  • Marquet Square, avec des hôtels, boutiques, cafés-terasses. Cette place domine le Marquet Slip, où débarquèrent les premiers colons loyalistes, en 1783. Une passerelle relie le Marquet Square au centre commercial de Brunswick Square et à Old City’s Market.
  • Monument à Samuel de Champlain.
  • Musée du Nouveau-Brunswick, un des plus anciens musées du Canada, fondé en 1842 par M. Abraham Gesner, l’inventeur du kérosène. On y trouve des collections maritimes, des gravures sur os de baleine, des collections d’objets de bateaux coulés, etc.
  • Old City Market, un des plus anciens marchés couverts du Canada. L’intérieur reproduit la forme inversée d’une quille de bateau. On y vend du poisson frais, des fruits et des légumes, ainsi que des antiquités et des pièces d’artisanat.
  • Parc Rockwood, semé de lacs, sillonné  de sentiers d’observation de la nature. Le parc abrite une ferme pour enfants et le zoo Cherry Brook avec des zèbres et des chameaux.
  • Phare Three Sisters Lamps, construit en 1848. Une croix celtique rappelle les milliers d’immigrants irlandais qui moururent du choléra dans l’île Partridge durant l’épidémie de 1847.
  • Tour Martello de Carleton, dont la construction date de 1812 (les deux étages supérieurs furent ajoutés en 1941).
  • Tribunal du comté, un bel édifice historique avec un escalier de pierre en colimaçon à trois volutes.
  • Université du Nouveau-Brunswick, fondé en 1964, avec son campus.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>