Autres terres

Port-au-Port

Port-au-Port

Péninsule de Port-au-Port

La région de Port-au-Port est située au sud-ouest de Terre-Neuve-et-Labrador. Elle compte plus de 22 mille habitants, soit 4% de la population totale de la province.

La région de Port-au-Port regroupe près de 30 % des francophones de la province de Terre-Neuve-et-Labrador. On y retrouve environ 600 francophones, qui forment d’ailleurs près de 3 % de la population totale de la région. La communauté francophone la plus importante se trouve à Cap St-Georges, où 25% des habitants parlent le français.

Les visiteurs de Port-au-Port remarquent l’accueil chaleureux de la population locale, ce qui n’est pas sans avoir contribué à l’essor du tourisme dans la région au cours de ces dernières années.

Toutefois, l’économie de Port-au-Port rencontre d’importants défis, il faut améliorer l’intégration des jeunes dans les entreprises de la région, encourager le développement des infrastructures liées au tourisme, et développer la publicité en français pour les visiteurs venus du Québec. Pour le moment, même les heures d’ouverture des restaurants de Port-au-Port sont souvent mal adaptées au tourisme : il est difficile de louer une voiture. Le service des transports en commun est inexistant ou presque, et les aires de stationnement près des pistes de randonnée sont très rares.

Les sources de revenus les plus importantes de la région de Port-au-Port sont le commerce de détail, les industries liées aux soins de santé, l’agriculture, la foresterie, la pêche et la chasse.

Le taux de chômage y est un peu plus élevé que dans les autres régions de la province. Une partie de la main-d’œuvre des métiers du tourisme provient d’autres provinces, surtout du Québec et du Nouveau-Brunswick, notamment pour combler les postes bilingues.

Il est cependant plus difficile de recruter du personnel qualifié dans les domaines de la charpenterie et de la mécanique, ainsi que dans l’enseignement en raison des problèmes d’adaptation rencontrés par ces nouveaux enseignants venus d’ailleurs.

On utilise le français comme langue de travail dans les services offerts à la clientèle, lorsque la demande se présente (restauration, hôtellerie, traductions pour des entreprises, institutions de santé et d’enseignement).

port-au_port

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>