Autres terres

Plattsburgh

Plattsburgh

Plattsburgh

En partant de Montréal vers le sud, on arrive à Plattsburgh après un voyage de moins d’une heure. En effet, cette ville américaine se trouve à seulement 100 kilomètres du centre de Montréal.

Plattsburgh se situe sur la rive ouest du Lac Champlain, à l’ombre des montagnes Adirondacks. La ville appartient à l’État de New York, et fait partie du comté de Clinton. L’État du Vermont se trouve de l’autre côte du lac.

La ville fut fondée en 1785 et son nom vient de Zephaniah Platt, un des premiers propriétaires terriens de l’endroit.

Partez à la découverte de la riche histoire de cette ville qui raconte les débuts de la jeune nation américaine ou alors, si vous préférez, immergez-vous dans les eaux profondes et mystérieuses du Lac Champlain. Parcourez les grands espaces sauvages des Adirondacks et en revenant, blottissez-vous dans votre… chaise Adirondack!

Découvrez des trésors fantastiques dans un gouffre formé il y a des millions d’années, ou encore dans les nombreuses boutiques qui parsèment les charmantes rues du centre-ville de Plattsburgh.

Cette ville, d’environ 20 mille habitants, est connue depuis longtemps par ses voisins Québécois. Ils y viennent toujours plus nombreux, surtout depuis quelques mois, afin de profiter des bonnes affaires rendues possibles par la baisse du dollar américain.

On se souvient qu’au début des années 1990, on trouvait dans les stationnements des centres commerciaux de Plattsburgh pas moins de 30 % de voitures immatriculées au Québec. Ce phénomène se retrouve en 2008. Outre les prix, les Québécois sont attirés par le vaste choix de marchandises. Même les produits casher sont moins chers qu’à Montréal, malgré la douane où il faudra payer des taxes.

On peut aussi payer ses repas dans les restaurants locaux en argent canadien, moyennant des taux de change variables d’un comptoir à l’autre.

La ville est desservie par l’aéroport international de Plattsburgh. Une base navale des forces de l’Américain Navy (sur le lac) se trouve également à Plattsburgh.

En septembre 1814, lors de la guerre entre la Grande-Bretagne et les États-Unis, l’armée et la marine britannique, dirigées par sir George Prevost, gouverneur-général du Canada,  tentèrent de s’emparer de Plattsburgh. L’offensive fut un échec et les Britanniques durent remonter la rivière Richelieu et rentrer au Québec (le Bas-Canada). La confrontation est entrée dans l’histoire sous le nom de Bataille du lac Champlain (ou parfois Bataille de Plattsburgh).

Plattsburgh

Centre-ville de Plattsburgh. Photographie : Marc N. Belanger, image du domaine public

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>