Autres terres

Photos d’Ottawa

Photos d’Ottawa

Photos d'Ottawa

Située en Ontario, à la confluence de la rivière des Outaouais avec la rivière Gatineau et la rivière Rideau, Ottawa est la capitale du Canada. L’agglomération regroupe environ 900 000 résidents, ce qui en fait la quatrième ville du pays. La ville est le noyau de la Région de la capitale nationale du Canada. Cette région compte environ 1 200 000 habitants et inclue la ville de Gatineau qui regroupe à son tour les anciennes villes d’Aylmer, Hull, Gatineau, Buckingham et Masson-Angers.

Le nom de la ville vient du nom d’une nation amérindienne algonquinienne qui s’appelle Odawa en algonquin (cependant, la rivière des Outaouais qui borde la ville d’Ottawa s’appelait Kichi Sibi ou Kichissippi par les algonquins, mot qui signifie Grande rivière.

La ville naît dans les années 1820 sous le nom de Bytown, en l’honneur du colonel Bytown qui la fonda, mais en 1855, dans le but d'assurer à la ville une candidature plus éloquente lors du choix de la capitale canadienne, la petite localité est rebaptisée et acquiert son nom actuel, Ottawa.

Le 31 décembre 1857, la ville est choisie comme capitale du Canada Uni par la reine Victoria, dans le but de résoudre un conflit opposant Montréal, Toronto, Québec et Kingston, toutes souhaitant devenir capitale. Ottawa fut désignée capitale en raison de sa situation géographique, sur la frontière entre l’Ontario (Haut Canada ou Canada-Ouest) et le Québec (Bas-Canada ou Canada-Est). Ainsi le choix de la capitale ne favorisait ni les anglophones ni les francophones. D’ailleurs, la distance qui la séparait de la frontière avec les États-Unis, la protégeait dans le cas d’un éventuel conflit avec les États-Unis.

L'économie d’Ottawa est basée sur les activités des ministères et organismes du gouvernement fédéral ainsi que du parlement canadien, mais il y a une importante frange d'emploi dans les secteurs des hautes technologies et du tourisme. Les pôles touristiques de la région incluent la Colline du Parlement ; le Marché By ; 24, promenade Sussex – résidence officielle du premier ministre du Canada ; Rideau Hall, la résidence officielle du Gouverneur général du Canada.

Ottawa regroupe plusieurs musées, dont le Musée des beaux-arts du Canada et le Musée canadien de la guerre (le Musée canadien des civilisations est situé à Gatineau). Trois universités siègent à Ottawa : l'Université d'Ottawa, l'Université Carleton et l'Université Saint-Paul.

monument aux soldats

Érigé sur la place de la Confédération, le monument commémoratif de guerre du Canada rend hommage aux Canadiens et Canadiennes qui ont servi leur pays en temps de guerre. Cette immense arche de granit surmontée de statues de bronze symbolise la paix et la liberté. Sous l’arche, les 22 personnages représentent les centaines de milliers de Canadiens qui ont pris part à la Première Guerre mondiale. Photo : © GrandQuebec

rue elgin

Rue Elgin près de l'hôtel-de-ville d'Ottawa et avenue Laurier. Photo : © GrandQuebec

edifices gouvernement

Édifices gouvernementaux au centre-ville d'Ottawa. Photo : © GrandQuebec

musee des beaux arts

Musée des Beaux-arts du Canada, au 380 Promenade Sussex. Photo : © GrandQuebec

rues bank et slater

Coin des rues Bank et Slater. Photo : © GrandQuebec

rue slater et kyoto sushi

La rue Slater et Kyoto Sushi Bar sur cette rue. Photo : © GrandQuebec

centre des arts

Centre national des arts, rue Elgin. Photo : © GrandQuebec

centre ville d'ottawa

Centre-ville d'Ottawa. Photo : © GrandQuebec

centre des conventions

Centre des Congrès d'Ottawa (Ottawa Convention Centre), au 55 Promenade du Colonel-By. Hôtel Westin au fonds. Photo : © GrandQuebec

parc de la confédération

Parc de la Confédération. Photo : © GrandQuebec

chateau laurier

Vue sur la colline parlementaire avec le Château Laurier (centre des conférences) au premier plan. Photo : © GrandQuebec

chateau laurier

Château Laurier, au 1 rue Rideau. Photo : © GrandQuebec

sussex drive

Édifice patrimonial au 510, Sussex Drive (Promenade Sussex). Photo : © GrandQuebec

ambassade états-Unis

Ambassade des États-Unis à Ottawa, au 490, Sussex Drive (Promenade Sussex). Photo : © GrandQuebec

rue clarence

Rue Clarence, Byward market (le marché By). Photo : © GrandQuebec

marche by ottawa

Le Marché By rassemble des commerces variés, des ruelles de pavés ronds, des bars et des restaurants animés, ainsi qu'un ancien marché fermier. Photo : © GrandQuebec

avenue mackenzie

Avenue MacKenzie. Photo : © GrandQuebec

rue sparks

Rue Sparks. Photo : © GrandQuebec

bank et wellington

Coin des rues Bank et Wellington. Photo : © GrandQuebec

slater et kent

Intersection des rues Slater et Kent. Photo : © GrandQuebec

ministere des affaires étrangères

Ministère des affaires étrangères au 111 promenade Sussex. Ottawa est une métropole cosmopolite et variée d’un point de vue culturel et ethnique. Le mélange éclectique d’une sophistication propre au centre-ville et du style plus décontracté de la campagne signifie qu’il y a toujours quelque chose pour surprendre et ravir visiteurs et résidents. Photo : © GrandQuebec

albert et metcalfe

Intersection des rues Albert et Metcalfe. Photo : © GrandQuebec

albert et metcalfe

Édifice de la BCG au coin des rues Albert et Metcalfe. Photo : © GrandQuebec

major's hill park

Ce jardin floral est dédié à Jean E. Pigott. « Ottawa, c’est comme un deuxième chez-soi pour tous les Canadiens ». Canadienne de marque, fière Ottawienne et d’affaires exceptionnelle, Madame Jean E. Pigott a été présidente de la Commission de la capitale nationale de 1985 à 1992. À ce titre, elle a joué un rôle de premier plan dans l’aménagement de la capitale du Canada. En tant que « bâtisseuse » de la capitale, elle a reconnu l’importance des symboles dans la capitale et de leur caractère représentatif du pays. Elle a su concrétiser la vision de la capitale comme lieu de rassemblement pour l’ensemble du pays, comme moyen de faire connaître la capitale aux Canadiens et comme endroit où des trésors nationaux sont conservés pour les générations à venir. Dédié à Madame Jean E. Pigott, le 4 avril 2004, par M. Marcel Beaudry, président de la Commission de la capitale nationale. NCC/CCN Canada. Photo : © GrandQuebec

hill parc pigott

Major's Hill Park. Ce sont ses parcs, sentiers et espaces verts qui font d’Ottawa une ville aussi belle et agréable à visiter. Les visiteurs comme les résidents aiment se promener dans ses sites panoramiques. Photo : © GrandQuebec

coin elgin et sparks

Coin rue Elgin et rue Sparks. Un grand nombre de quartiers d'Ottawa regorgent de plaisirs pour les yeux et les oreilles, ainsi que de curiosités à découvrir. Photo : © GrandQuebec

cnrc

Les laboratoires du Conseil national de recherche du Canada (CNRC) de la promenade Sussex ont été surnommés le temple de la science. Le choix d’un style néoclassique remonte au XVIIIe siècle, époque où l’on a jeté les bases de la science moderne. Les matériaux de construction proviennent d’un peu partout au Canada, et l’intérieur allie une beauté artistique avec une fonctionnalité propre à un laboratoire. Photo : © GrandQuebec

tours lady dive

Les tours Lady Dive, stationnement à côte du Parlement. Photo : © GrandQuebec

riviere rideau

Devant vous coule la rivière des Outaouais. De l’autre côté de la rivière se trouve la ville de Gatineau. À droite, ou aperçoit l’une des deux chutes que l’on nomme les chutes Rideau; l’autre est cachée par l’île Verte. Hautes de 12 mètres (37 pieds), les chutes sont formées par la rivière Rideau qui se jette dans la rivière des Outaouais. Les chutes servent à la production d’énergie hydroélectrique depuis 1907.

riviere outaouais

La porte des étendues sauvages. La rivière Rideau se jette dans la rivière des Outaouais aux chutes Rideau. Autrefois, les marchands et les chasseurs autochtones empruntaient ces rivières pour se rendre dans les régions sauvages peu peuplées, terres ancestrales des Algonquins. Au début du XVIIIe siècle, les Européens explorent la région; ce sont eux qui nomment les chutes Rideaux (parce qu’ils ressemblent à la pièce d’étoffe). En 1826, les constructeurs du canal Rideau remontent la rivière vers le sud-ouest, assurant un axe de ravitaillement entre Ottawa et le lac Ontario.

outaoauis et gatineau

L`Outaouais et Gatineau. Photo : © GrandQuebec

parcs d'ottawa

Les rouages du commerce. Dans les années 1830, des entrepreneurs convergent vers la petite et lointaine collectivité de Bytown (aujourd’hui Ottawa). Pour eux, l’allure torrentielle des chutes Rideau rime avec un seul mot : l’énergie. À la fin du siècle, les usines se sont multipliées aux alentours des chutes; on y produit une gamme de produits de grande qualité, y compris de la farine du bois d’œuvre, des lainages et de l’alcool. Beaucoup de ses produits sont destinés aux marchés américain et britannique. Photo : © GrandQuebec

pont et rideau

Dans les années 1920, on commence à changer la vocation de ce site. Le gouvernement du Canada transforme alors quelques-unes des vieilles usines en édifices à bureau pour y loger le Conseil national de recherches Canada (CNRC), nouvellement créé, et l’Office national du film du Canada (ONF). À la fin des années 1950, le gouvernement fait disparaître les vestiges de l’activité industrielle et redonne à l’embouchure de la rivière Rideau son caractère naturel en intégrant le site à une ceinture de parcs longeant la rivière des Outaouais, protégés par le gouvernement fédéral. Photo : © GrandQuebec

ministere des affaires étrangères

Le Secteur international de la capitale, non loin de nombreuses ambassades, du ministère des Affaires étrangères et du Commerce international, de Rideau Hall (la résidence du gouverneur général du Canada) et du 24, promenade Sussex (la résidence du premier ministre du Canada). Photo © GrandQuebec

rue kent

Rue Kent. Photo © GrandQuebec

O'Konnor

Rue O`Connor. Photo © GrandQuebec

centennial towers

Tours du Centenaire (Centennial Towers) de la rue Kent. Photo : © GrandQuébecPhoto © GrandQuebec

coin wellington et metcalfe

Coin des rues Wellington et Metcalfe. Photo © GrandQuebec

marche by

Une rue typique dans le quarter du Marché By. Photo : © GrandQuébec

canal rideau

L’avantage le plus important de la ville, située à la limite des deux provinces, fut perçu comme sa capacité d’unir le Haut et le Bas-Canada (l’Ontario et le Québec). Ottawa fut choisie comme un compromis entre les deux provinces, qui possèdent des caractéristiques très différentes. La ville est reliée à Montréal, à Toronto et à Kingston par voie d’eau. Photo : © GrandQuebec

centre ville d'ottawa

 Aux débuts de la ville, sa population est composée d’Anglais, de Français et d’Irlandais, et l’on espère qu’un équilibre pourra s’y établir entre les régions du Canada, déjà très diversifiées sur le plan culturel. Le choix d’Ottawa reflète les valeurs très canadiennes que sont l’inclusion et le compromis, et auxquelles la population du pays demeure très attachée. Photo : © GrandQuébec

notre_dame_d'ottawa

Basilique Notre-Dame, au 375-385, Promenade Sussex. Cette église néo-gothique est la plus ancienne d’Ottawa. Ses deux clochers ont été érigés en 1858. En 1848, on la nomma cathédrale du diocèse d’Ottawa et en 1879, on lui accorda le titre de basilique. Son intérieur sculpté et peint constitue sa plus grande richesse. Propriété désignée historique 1978. Photo : © GrandQuébec

parc bigham

Parc Bingham, 145, rue Cathart. Photo : © GrandQuébec

rue_kent

Rue Kent vue depuis la Cour Suprême du Canada. Photo : © GrandQuébec

centre_des_conferences

Centre des conférences du Gouvernement du Canada, construit en 1912, adresse : 2 rue Rideau, Ottawa, K1S 0X1. Photo : © GrandQuébec

rue bolton

Rue Bolton vue à partir de l'avenue King Edward. Photo : © GrandQuébec

riviere rideau

Rivière Rideau non loin de l’embouchure avant de se jeter dans l’Outaouais. Photo : © GrandQuebec

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>