Autres terres

Parc national d’Acadia

Parc national d’Acadia

Parc national d'Acadia

Le Parc national d'Acadia (Acadia National Park) s’étend sur une superficie d’environ 145 kilomètres carrés dans l’État américain du Maine. Cet espace préserve une grande partie de l'île des Monts Déserts,  découverte et baptisée Isles des Monts Déserts par Samuel de Champlain en 1604. Quelques îles associées au large de la côte Atlantique du Maine font partie du parc, telles l’Isle au Haut, située au sud-ouest de l’île des Monts Déserts, ainsi qu’une portion d’environ 9 km2 de la Péninsule de Schoodic (Schoodic Peninsula), sur le continent. Cette vaste zone inclut des montagnes, la côte et des lacs.

Située à l’extrémité nord-est de l’île des Monts Déserts, la ville touristique de Bar Harbor est considérée comme le centre administratif du parc d’Acadia. Du côté est de l'île des Monts Déserts, la montagne de Cadillac (Cadillac Mountain) de 466 mètres d’altitude, ainsi nommée en l'honneur d'Antoine de Cadillac, est une destination touristique très fréquentée car c'est l'un des premiers lieux des États-Unis où l'on peut voir le lever du soleil.

Le parc national d’Acadia a été créé comme Sieur Pier Dugua de Mons National Monument le 8 juillet 1916 (nommé ainsi en l'honneur de Pierre Dugua, Sieur De Mons). Le 26 février 1919, il devint un parc national et pris le nom de Lafayette National Park en l'honneur du marquis de Lafayette. Il a été rebaptisé sous le nom d'Acadia National Park le 19 janvier 1929.

Ce territoire abrite pas moins de quarante espèces de mammifères sauvages. On peut citer parmi ces espèces l'écureuil (gris et roux), le suisse (le tamia ou chipmunk), le cerf de Virginie, l'orignal, le castor, le porc-épic d’Amérique, le rat musqué, le coyote, le renard, le lynx, et l’ours noir (baribal). On pouvait autrefois y croiser des pumas et des loups gris, mais ces prédateurs ont disparu de la région.

On compte en outre un nombre record de 338 espèces d'oiseaux, dont 23 espèces de parulines (passereaux ressemblant à des fauvettes), de nombreux rapaces (comme par exemple le balbuzard et le faucon pèlerin), et des espèces aquatiques (hérons, canards, bécasseaux, etc.).

Plus de mille cent espèces de végétaux vasculaires y poussent, malgré un sol acide, rocheux et pauvre en nutriments. On compte parmi elles 25 espèces considérées comme rares. Il y a aussi de nombreuses espèces de végétaux non vasculaires (mousses, lichens, algues).

Point de rencontre entre la montagne et la mer, on peut  visiter le parc en voiture. Une route en boucle de 43 km permet de voir les principaux points d’intérêt de la partie Est.

vue du parc Acadia

Situé à quelques kilomètres de Bar Harbor, à 260 kilomètres environ au nord de Portland et à 75 kilomètres au sud-est de Bangor, le Parc national d’Acadia est le seul parc national du Nord-Est des États-Unis. Photographie : © Katrin Andreyeff

vue de cadillac

Le Mont Cadillac offre une vue panoramique à 360° sur 17 sommets montagneux, la côte rocheuse déchiquetée et les îles avoisinantes. Photographie : © Katrin Andreyeff

vue du main

Des panoramas de qualité sont accessibles à peu importe quel endroit un peu partout sur le territoire du parc d’Acadia. Photographie : © Katrin Andreyeff

sommet de cadillac

Lors de la randonnée sur les hauteurs de l’île des Monts Désert,  l’on sortira de la forêt au sommet du Mont Cadillac pour admirer à perte de vue, l’océan et les îlots qui en émergent. Photographie : © Katrin Andreyeff

schoodic pointe

Le parc national d'Acadia couvre une ancienne région granitique, d'âge précambrien pour les roches les plus anciennes – granites roses ou gris. Photographie : © Katrin Andreyeff

lac jordan pond

Lac Jordan Pond situé entre les montagnes Penobscot et Pemetic (the Bubbles) d’une profondeur 46 mètres, avec des truites et saumons. Photographie : © Katrin Andreyeff

état du maine

On aperçoit quelques intrusions volcaniques (diorite par exemple) et par endroits une couverture sédimentaire datant de 500 millions d'années pour les roches les plus anciennes. Cette couverture est métamorphisée en gneiss et schistes. Photographie : © Katrin Andreyeff

parc acadia

Ces roches ont subi différents types d'érosion : l'érosion glaciaire, notamment au Pléistocène, il y a deux millions d'années, lorsque la région était recouverte de 1 600 mètres de glace. L'érosion par les glaciers est à l'origine des roches polies et moutonnées, des fjords et des lacs. L'érosion maritime qui, en creusant les failles et diaclases de la roche, a conféré à la côte son aspect déchiqueté. La cryoclastie, c’est-à-dire, la fragmentation de la roche sous l'effet du gel se dilatant dans les fissures. Photographie : © Katrin Andreyeff

machias seal

L'île Machias Seal, dans le golfe du Maine, à environ 16 km au sud-est de Cuttler, sur la côte de l'état du Maine, et 19 km au sud-ouest de Southwest Head, sur l'île Grand Manan, province du Nouveau-Brunswick. La souveraineté de l'île est revendiquée par le Canada et les États-Unis. Cette île de 8 hectares est voisine de North Rock et elle abrite de nombreux oiseaux marins. L'île a appartenu à Jean de Martel, célèbre corsaire du roi de France Louis XIV, à la fin du XVIIIe siècle sous le nom d'Île aux Loups Marins. Photographie : © Katrin Andreyeff

maine état

Un réseau de routes pittoresques long de 190 kilomètres sillonne l’île. Ces voies de communication ont été construites par John Davison Rockefeller Junior tout en respectant les arbres et les contours du terrain, reliant le mont Cadillac, la plage de Sand Beach, les sommets dénudés, les falaises chéries par les rapaces, un camping exceptionnel et confortable en bordure de l’océan. En fait, les sentiers d'Acadia sont accessibles et de niveau intermédiaire. Photographie : © Katrin Andreyeff

maison maine

Pour l’hébergement, notre recommandation, un beau cottage de trois chambres à coucher en bordure de l’océan, à Milbridge, à une heure de route de Bar Harbor, géré par un propriétaire très gentil et accueillant : vrbo.com/288631. Photographie : © Katrin Andreyeff

bar harbor

La ville touristique de Bar Harbor est située hors des limites du parc national d'Acadia, mais on la considère comme un centre d'accueil et les portes d'entrée au parc. Photographie : © Katrin Andreyeff

ellsworth

La ville d'Ellsworth est l'antichambre de ceux désirant visiter le parc national d'Acadia. C'est le siège du comté de Hancock. Dotée de nombreux bâtiments historiques et de lieux remarquables, Ellsworth attire de nombreux touristes américains et canadiens. Photographie : © Katrin Andreyeff

colonie des macareux

Le Macareux moine, également dit « perroquet de mer » est une espèce d'oiseau qui vit en haute mer, sauf lors de sa reproduction qui le contraint à rejoindre la terre ferme où il niche sur les pentes enherbées, les îles ou sur des falaises (insulaires ou continentales). Photographie : © Katrin Andreyeff

macareux avec poissons

Le macareux avale directement ses proies en nageant, sauf quand il nourrit son poussin. Il les conserve les poissons attrapés et les transporte alors, coincées transversalement dans son bec, entre la langue et sa mandibule supérieure. Photographie : © Katrin Andreyeff

macareaux avec poissons

Bien protégé du froid par une bonne couche de graisse, cet oiseau est particulièrement adapté à la pêche sous-marine, qu'il pratique habilement souvent à plus de quinze mètres sous la surface par petits groupes de deux ou trois oiseaux. Photographie : © Katrin Andreyeff

macareux en vol

Cette espèce ne vit qu'en Atlantique nord, d"ailleurs, c'est la seule espèce de macareux présente en Atlantique, les trois autres espèces de macareux ne vivant que dans le Pacifique. Photographie : © Katrin Andreyeff

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>