Autres terres

Parc national Kluane

Parc national Kluane

Parc national du Canada Kluane

Situé dans le Territoire de Yukon, le parc national et la réserve de parc national du Canada Kluane est une vaste étendue de montagnes hautes et accidentées, d’immenses champs de glace, de vallées luxurientes qui s’étend sur une superficie d’environ 22 mille kilomètres carrés.

Le parc de Kluane abrite le mont Logan d’une hauteur de 5 959 mètres (19 545 pieds), le pic le plus élevé au Canada.

Les chaînons Icefield, dans les monts St. Elias, occupent les deux tiers de la zone intérieure du parc et font partie du plus grand champ de glace non polaire de la planète. Ces chaînons comprennent entre autres le mont Logan , le mont St. Elias (5 489 m), le mont Lucania (5 226 m), le pic King (5 173 m), le mont Steele (5 073 m), le mont Wood (4 842 m) et le mont Vancouver (4 812 m).

Le parc soutient un éventail diversifié de plantes et d’animaux et offrent une gamme variée de possibilités d’activités de plein air et si vous mourez d’envie d’explorer la beauté sauvage des grands espaces canadiens, ce parc est tout indiqué.

Le parc national Kluane met en valeur une partie de la région naturelle de la chaîne Côtière du Nord et le patrimoine culturel qui y est associé. Territoire des Tutchones du Sud pendant des millénaires, ces espaces vous invitent à découvrir la culture traditionnelle et le mode de vie des ce peuple.

Les visiteurs y découvrent l’héritage qui reste de la dernière période glaciaire grâce au glacier Lowell (Naludi). On peut voir les icebergs glisser vers le front glacier et s’engouffrer dans la rivière. Ce château de glace surgit et régresse dans le bassin de la rivière patrimoniale Alsek. Les mouvements du glacier ont bloqué la rivière à maintes reprises et ont inspiré de nombreuses légendes des Tutchones du Sud.

Le parc offre une gamme d’activités, de la randonnée contemplative en terrain plat aux aventures dans les montagnes sauvages de l’arrière-pays. La fusion des masses d’air du Pacifique et de l’Atlantique a créé sur ce territoire l’ensemble de plantes et d’animaux le plus diversifié du nord canadien. Vous y verrez la toundra alpine avec son l’arc-en-ciel de couleurs que forment les quelques deux cents variétés de fleurs.

Le lac Kathleen est la principale destination des plaisanciers et des campeurs qui veulent s’en tenir à un secteur accessible en véhicule. Les touristes y trouveront une aire d’utilisation diurne dotée d'un abri-cuisine, d’une rampe de mise à l’eau et d’une aire de pique-nique, de même qu’un terrain de camping avec bois à brûler, casiers à l’épreuve des ours et toilettes extérieures. Notez que le terrain de camping du Lac Kathleen fonctionne selon un système d’auto-inscription – c’est le principe du premier arrivé, premier servi qui s’applique de la mi-mai à la mi-septembre. On y compte une quarantaine d’emplacements dont quelques uns restent ouverts l’hiver

Les adeptes des sports d’hiver apprécient la possibilité de pratiquer le ski de fond qui se pratique surtout au sud de Haines Junction où la neige est généralement abondante.

En été, la randonnée est l’activité la plus couramment pratiquée à Kluane. En effet, le parc renferme des sentiers pour tous les goûts, depuis les novices jusqu’aux randonneurs d’expérience. Que vous cherchiez un sentier d’interprétation autoguidé d’un quart d’heure ou une excursion de cinq jours par-dessus des cols de montagne et des ruisseaux rugissants, Kluane a de quoi vous satisfaire les goûts les plus exigeants.

Le personnel du parc peut vous renseigner sur les diverses possibilités de randonnée et vous faire des recommandations selon vos intérêts. Les randonneurs qui entreprennent des excursions avec coucher dans le parc doivent s’inscrire au Centre d'accueil de Haines Junction ou au Centre d'accueil Tachäl Dhäl (du Mont-Sheep).

parc kluane

Paysage hivernal du parc Kluane. Photo : www.world-tour-orion7.com/Alaska_Yukon_2.htm

La rivière Alsek traverse le parc Kluane, le parc provincial Tatshenshini-Alsek en Colombie-Britannique et le parc national et la réserve de parc national Glacier Bay en Alaska.  Au parc, la descente de l’Alsek, une rivière du patrimoine canadien, fait de plus en plus d’adeptes. Les radeaux pneumatiques sont mis à l’eau sur la rivière Dezadeash, un tributaire du cours supérieur de l’Alsek, et les sportifs peuvent admirer la beauté spectaculaire des glaciers et apercevoir des grizzlis, sans trop perturber le milieu sauvage. De nombreuses entreprises commerciales offrent des expéditions de 3 à 14 jours sur la rivière Alsek.

Pour les adeptes de vélo de montagne, le secteur de Kluane est traversé de plusieurs chemins miniers désaffectés qui se prêtent merveilleusement bien aux excursions en vélo, particulièrement le sentier Alsek et le chemin du Lac-Mush. Pour obtenir de plus amples renseignements, rendez-vous dans les centres d'accueil.

Le touladi, l’ombre de l'Arctique et la truite arc-en-ciel. Les lacs Kathleen, Mush, Bates et St. Elias comptent parmi les endroits préférés des pêcheurs. Pour pouvoir pêcher à la ligne dans le parc, il faut se procurer un permis de pêche des parcs nationaux (d’une journée ou annuel) au Centre d’accueil du parc national Kluane, à Haines Junction, au bureau de Parcs Canada à Whitehorse (300, rue Main – bureau 205) pendant les heures normales d’ouverture du lundi au vendredi, ou encore à l’une des entreprises de la région où on vend ces permis. Pour pêcher à l'extérieur du parc, il faut se procurer un permis de pêche territorial.

Pour les alpinistes, le parc est réputé pour les nombreuses ascensions difficiles, qui y attirent des alpinistes chevronnés de tous les coins du monde. Il faut présenter une demande quelques mois à l'avance pour participer à une expédition, et tous les grimpeurs doivent s’inscrire. N’oubliez pas qu’il est essentiel d’adopter des pratiques d’alpinisme écologiques pour préserver le milieu sauvage qui fait la réputation du parc national et de la réserve de parc national Kluane. Remportez tout ce que vous y apportez. Ne laissez pas de cordes fixes, perches-repères, vivres ou matériel endommagé dans les champs de glace. Réduisez l’emballage au minimum avant de vous rendre dans les chaînons Icefield. Si vous brûlez des déchets, remportez les cendres et tout ce qui n’est pas consumé par le feu. Pour réduire les risques de contamination, surtout dans les endroits les plus fréquentés, enfouissez les excréments aussi profondément que possible dans des fosses ou jetez-les dans des crevasses.

Important : Toute personne qui veut guider une expédition d’alpinisme dans le parc national et la réserve de parc national Kluane doit d’abord obtenir un permis l’y autorisant. Demandez la trousse de permis pour les guides à Kluane.

Pour plus de détail sur les règlements et sur les attraits du parc national et réserve de parc national Kluane :

C.P. 5495, Haines Junction (Yukon)
Canada
Y0B lL0

Téléphone : 1 867 634-7279

Site Web : www.pc.gc.ca

kluane park

Paysage fleuri du parc Kluane. Photo : www.world-tour-orion7.com/Alaska_Yukon_2.htm

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>