Autres terres

Parc Algonquin

Parc Algonquin

Parc Algonquin

Le Parc Algonquin est l'un des parcs les plus connus et populaires ontariens, fréquenté par de nombreux Québécois. C'est un calme havre de nature de 7725 kilomètres carrés, situé dans le nord de l'Ontario.

Le corridor de l'autoroute 60 est le secteur le plus accessible du parc. De nombreux sentiers mènent à des vues panoramiques, dont le sentier de Lookout Trail, une piste longue de deux kilomètres qui traverse la forêt.

Do côté est du Parc Algonquin se trouve le spectaculaire canyon Barron, situé en retraite de l'autoroute 17. Ici, un sentier agréable conduit à une vue magnifique sur la gorge de cent mètres de profondeur.
 
L'un des arbres les plus intéressants du Parc Algonquin est le mélèze larcin. Contrairement à ses confrères, le mélèze larcin perd ses aiguilles à l'automne. Avant de tomber, les aiguilles prennent une couleur dorée. Alors, la nature donne aux cours d'eau du parc des reflets d'or. Ce phénomène se produit tard en saison, environ trois semaines après l'heure de gloire des érables.

L’essence même du Parc Algonquin repose sur aussi sur ses milliers de lacs qui peuvent être exploités par canot ou à pied.

Au parc, vous pouvez séjourner dans l’un des huit terrains de camping, participer à de nombreux programmes éducatifs et visiter le superbe musée des bûcherons.

D'ailleurs, le Parc Algonquin est réputé pour la pêche à la truite. Plus de 230 lacs abritent de la truite mouchetée et environ 150 renferment du touladi. Ainsi où la pêche est toujours bonne ici en raison des pratiques judicieuses de protection de la nature.

Notez qu'un grand nombre des lacs en bordure de la route 60 ont été ensemencés de truites moulaces – il s'agit d'un hybride de la truite mouchetée et du touladi. La pêche y est donc exceptionnelle. Le printemps est la meilleure saison pour pêcher la truite et l'été offre de meilleures occasions de pêche à l'achigan à petite bouche.

Quant au canotage, le parc offre aux amateurs de canot un réseau de parcours de canotage s'étendant sur plus de 2 100 kilomètres.

Voici quelques exemples de parcours de canotage du Parc Algonquin :

Parcours de canotage no 1 : parcours de lacs, niveau de difficulté : facile. Il s'agit d'un trajet d'une distance de 70 kilomètres et d'une durée d'environ cinq jours. Le parcours comporte 16 portages. Les principaux cours d'eau navigués: lac Galeairy, lac Rock, lacs Whitefish, Lac de Two Rivers, rivière Madawaska, ruisseau Head, lac Kenneth, lac Harness, lac Lawrence, lac Louisa, lac Pen et lac Night. Les points de départ et d'arrivée se trouvent au point d'accès no 13, du lac Galeairy à Whitney.

Parcours de canotage no 2 : niveau de difficulté : moyen. La distance atteint 38 kilomètres. Le voyage dure environ trois jours. Le trajet comporte 13 portages. Les principaux cours d'eau navigués: lac Smoke, lac Little Island, lac Tanamakoon, lac Cache, lac Head, lac Harness, lac Pardee, lac Bonnechere, lac Big Porcupine et lac Ragged. Les points de départ et d'arrivée se trouvent au point d'accès no 6, sur le lac Smoke.

Parcours de canotage no 3 : difficulté moyenne. 37 kilomètres, parcourus en environ trois jours. La route comprend 13 portages. Les principaux cours d'eau sont les suivants : lacs Canoe, Joe, Tepee, Littledoe, Tom Thompson, Sunbeam, Burnt Island et Little Joe. Les points de départ et d'arrivée se trouvent au point d'accès no 5, sur le lac Canoe.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>