Autres terres

Nuit aux chandelles

Nuit aux chandelles

Une nuit aux chandelles

Le 9 novembre 1965 : La plus grande panne d’électricité de l’histoire des États-Unis plonge dans l’obscurité 30 millions de personnes habitant sept États du Nord-Est du pays et une partie du Canada.

Le mardi, 9 novembre 1965, à 17h16, un relais électrique près de la frontière canadienne s’arrêtait sous l’effet d’une brusque surtension. En douze minutes, quelque 128000 kilomètres de rues n’étaient plus éclairés que par la pleine lune.

Les New-yorkais gardèrent pourtant un excellent souvenir de cette panne qui devait durer douze heures.

L’obscurité a certes rapproché les êtres, mais pas au point de provoquer neuf mois plus tard une brusque flambée des naissances, comme le voudrait la légende. Les registres d’état-civil sont là pour le montrer.

«Je pense que New York s’est présenté sous son meilleur aspect» a déclaré plus tard Robert Wagner, qui était le maire de la ville à l’époque.

De fait, ce black-out a surtout permis à chacun de montrer son sens de la solidarité.

Durant cette panne historique, qui n’a été rendue responsable que de trois morts et deux crises cardiaques, la criminalité a même été plus faible que la normale.

En ces temps d’avant la drogue et la crise économique, seulement 59 personnes ont été arrêtées après avoir tenté de profiter de l’obscurité pour commettre les vols.

rue Notre Dame de Montréal

Rue Notre-Dame de Montréal

Rue Notre-Dame de Montréal. Photo : GrandQuebec.com

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>