Autres terres

Ontario

Ontario

Ontario

L’Ontario s’étend sur plus de 1 million de kilomètres carrés, l’eau occupant plus de 168 mille kilomètres carrés, soit 14,6% de la superficie. La population de l’Ontario est de plus de 13 millions d’habitants.

Selon la version la plus répandue, le nom de la province de l’Ontario vient d’un mot indien qui se prononce comme Kanadario (le lien entre la forme Kanadario et le mot Ontario n'est pas immédiat, mais toutes les sources en parlent) ou Onitaraiuo qui signifie «belle eau», «beau lac».

Le chef-lieu de l’Ontario est la ville de Toronto. Remarquons que la ville d’Ottawa, la capitale du Canada, se trouve aussi en Ontario.

Les autres villes importantes sont Cornwall, Hamilton, Kingston, Kitchener, London (à ne pas confondre avec la ville de Londres en Grande-Bretagne), Mississauga, Niagara Falls, Thunder Bay et Windsor.

L’Ontario est la province la plus industrialisée du Canada. Elle produit des automobiles, des métaux, de la nourriture, des machines de toutes sortes, des produits chimiques, du papier, de l’énergie et beaucoup d’autres produits et marchandises.

À Waterloo et dans la région d’Ottawa, on retrouve le secteur de la haute-technologie.

L’agriculture est présente dans le sud-ouest de la province et dans la vallée du Saint-Laurent.

A l’origine, l’Ontario était habitée les représentants des peuples algonquiens, dont les Saulteux (c’est bizarre ce nom de peuple, il est possible qu'auparavant on l'ait utilisé comme une appellation péjorative), les Cris, les Algonquins et iroquoïens, soit les Iroquois et les Hurons.

C’est le Français Étienne Brûlé qui explore la région de 1610 à 1612, tandis qu’en 1611, l’Anglais Henry Hudson voyage dans la baie d’Hudson.

Samuel de Champlain explore le lac Huron en 1615. Des missions religieuses françaises sont établies aux abords des Grands Lacs à partir du début du XVIIe siècle.

Après la Conquête du Québec, l’Ontario devient britannique et plusieurs loyalistes s’y établissent, fuyant les États-Unis après l’indépendance. En 1813, les Américains incendient Toronto.

fete waterloo

Fête champêtre à Waterloo, photo de Marina Yakovina

La rébellion des indépendantistes contre la Grande-Bretagne éclate en 1838, mais elle est écrasée.

L’Ontario fait partie des provinces qui forment la confédération canadienne en 1867. Dès lors, la province se développe à un rythme vertigineux. Dans les années 1980, Toronto devient la ville plus importante au Canada et Montréal est reléguée à la deuxième place.

La devise de l’Ontario est Ut incepit fidelis sic permanet – Fidèle elle commença, fidèle elle restera.

Les emblèmes de l’Ontario sont le trille blanc – Trillium grandiflorum et le huard à collier-Gavia immer, que l’on retrouve sur les pièces de 1$ canadien.

niagara

Chute de Niagara. Photos : © Nadia Fetisova

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>