Autres terres

Ligne du temps : 25 avril

Ligne du temps : 25 avril

Ligne du temps : 25 avril

C’est arrivé un 25 avril : Événements les plus importants qui ont eu lieu au XXe siècle et qui ont marqué le cours de la civilisation humaine.

25 avril 1905 : Fondation de la Section française de l’Internationale ouvrière (SFIO) lors du Congrès du Globe à Paris.

25 avril 1915 : Les Alliés débarquent en Turquie et lancent la campagne terrestre lors de la Bataille des Dardanelles.

25 avril 1945 : Les troupes américaines et soviétiques effectuent un premier contact à Torgau, sur l’Elbe.

25 avril 1945 : Ouverture de la conférence des Nations Unies, à San Francisco.

25 avril 1968 : Le président algérien Houari Boumedienne est blessé dans un attentat, à Alger.

25 avril 1973 : Le boulevard périphérique de Paris est ouvert complètement à la circulation.

25 avril 1974 : À la faveur de qu’on qualifie de « guerre des œillets » ou la révolution des œillets (Revolução dos Cravos), les militaires portugais enlèvent le pouvoir au gouvernement Caetano, au Portugal, après 40 ans de régime dictatorial. Ces événements sont également appelés « 25 avril » (25 de abril).

25 avril 1976 : Les Portugais participent à leurs premières élections législatives depuis 50 ans et se donnent un gouvernement minoritaire d’allégeance socialiste et dirigé par Mario Soares.

25 avril 1980 : La tentative de libération par la force des otages de l’ambassade américaine de Téhéran se termine par un échec dans le désert iranien. L’opération fait huit morts à l’occasion d’une collision entre un avion C-130 et un hélicoptère.

25 avril 1986 : Mswati III est couronné roi du Swaziland, en Afrique.

25 avril 1998 : Les grandes villes étouffent. Plusieurs villes sont aux prises avec la pollution. Données statistiques publiées le 25 avril 1998 montrent que la ville d’Athènes reste une des capitales les plus polluées avec Mexico.Paris, qui a connu un fort pic de pollution à la fin juin, n’est pas un cas unique et toutes les grandes villes européennes sont victimes de la pollution de l’air à des degrés divers. Elles luttent contre ce phénomène de façon différente. Athènes, Istanbul et Milan battent les records, tandis que Paris commence à prendre le problème au sérieux, sans imaginer encore des moyens de limiter la circulation automobile, principales responsables de la pollution. Selon l’enquête menée par les bureaux européens de l’AFP, Athènes reste une des capitales les plus polluées du monde avec Mexico. Son « nefos » (nuage toxique) est apparu au début des années 1970. Une forte concentration de population, 60 pour cent des industries du pays, 1,2 million de voitures, dans un bassin dépourvu d’espaces verts expliquent cette pollution qui fait cent morts par an. En Turquie, Istanbul (plus de 10 millions d’habitants) est devenue une ville irrespirable, surtout l’hiver, sous l’effet conjugué de l’automobile, d’industries polluantes et surtout du lignite à forte teneur en soufre (10 millions de tonnes par an) utilisé pour le chauffage. Le passage au gaz naturel se fait trop lentement, surtout dans les bidonvilles, où vit 60 pour cent de la population. Lors des pics de pollution, on conseille aux enfants et aux personnes âgées de ne pas sortir. En Italie, toutes les grandes villes souffrent de la pollution, due aux voitures et au chauffage.

Le talent de l’historien consiste à faire un ensemble vrai avec des traits qui ne sont vrais qu’à demi (Joseph Ernest Renan, philosophe, historien, écrivain français, né en 1823 et décédé en 1892). Photo : Megan Jorgensen.
Le talent de l’historien consiste à faire un ensemble vrai avec des traits qui ne sont vrais qu’à demi (Joseph Ernest Renan, philosophe, historien, écrivain français, né en 1823 et décédé en 1892). Photo : Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *