Autres terres

Ligne du temps : 18 mars

Ligne du temps : 18 mars

Ligne du temps : 18 mars

C’est arrivé un 18 mars au cours du 20e siècle. Les faits et événements qui ont marqué le développement de la civilisation humaine.

18 mars 1902 : Le ténor Enrico Caruso fait graver sa voix sur des cylindres de cire; il enregistre dix chansons et devient ainsi le premier artiste au monde de graver sa voix.

18 mars 1913 : En Grèce, le roi Georges Ier de Grèce est assassiné à Salonique. C’est son fils aîné Constantin, duc de Sparte et mari de Sophie de Prusse, qui lui succède.

18 mars 1915 : Une expédition navale franco-britannique organisée par Winston Churchill, premier Lord de l’Amirauté, tente en vain d’ouvrir le détroit des Dardanelles. Après des succès contre les premiers ports, l’expédition perd un tiers de ses bâtiments engagés.

18 mars 1921 : Sur l’ordre de Léon Trotski, l’Armée rouge envahit Kronstadt et massacre les marins qui exigeaient d’élire les délégués de leur choix, refusant la mainmise bolchevique sur les soviets : des milliers de marins sont exécutés, 8 000 parviennent à fuir en Finlande.

18 mars 1921 : Signature de la paix à Riga entre la Russie et la Pologne.

18 mars 1922 : en Inde, Gandhi que le poète Tagore a appelé Mahatma (la Grande Âme) en 1915, est condamné à six ans de prison pour désobéissance civile par l’autorité britannique.

18 mars 1931 : la compagnie Schick met en vente les premiers rasoirs électriques.

18 mars 1937 : Une explosion au gaz dans une école de New London (Texas) fait plus de 400 morts, pour la plupart des enfants. 700 enfants sous les décombres L’école de New London au Texas a été entièrement démolie, enterrant 700 écoliers, filles et garçons. Il semble que l’explosion ait été causée par une accumulation de gaz dans la cave. La tragédie est survenue en moins d’une minute, ne laissant aucune chance aux enfants d’être évacués. Une enquête militaire aura lieu pour déterminer la cause de l’explosion qui a détruit l’école de New London. Bien que l’hypothèse d’une accumulation de gaz dans la cave soit généralement acceptée, on veut approfondir une rumeur voulant que l’explosion ait été causée par de la dynamite. Huit heures après l’explosion qui détruisit l’école, un garçonnet et une fillette furent retrouvés vivants dans les ruines, alors que plus d’un millier de volontaires travaillaient au déblaiement des débris. Les deux enfants furent trouvés dans les bras l,un de l’autre et pleurant à chaudes larmes, sous un amas de matériaux qui formaient une arche protectrice au-dessus d’eux. Une institutrice a été retrouvée vivante mais blessée, après avoir passé six heures sous un amas de débris. Il reste encore des tonnes de débris à enlever avant d’arriver au sous-sol de l’école. Les volontaires travaillent avec un zèle infatigable; plusieurs d’entre eux se sont affaissés, épuisés, et on dû être remplacés par d’autres. Note : le bilan final de cette catastrophe, l’une des pires dans l’histoire, est de 300 enfants morts.

18 mars 1965 : Le cosmonaute russe Alekseï Leonov devient le premier homme à marcher dans l’espace. Le cosmonaute reste relié au vaisseau Voskhod II pendant dix minutes par un seul « cordon ombilical ».

18 mars 1967 : Le pétrolier libérien « Torrey Canyon » fait naufrage au large des côtes britanniques et se brise en deux. Une épaisse nappe de pétrole atteint les côtes bretonnes le 10 avril, provoquant une catastrophe écologique.

18 mars 1970 : Le prince Norodom Sihanouk, chef de l’État cambodgien, est renversé alors qu’il se trouve en voyage à Moscou.

18 mars 1990 : En République démocratique allemande, des élections libres sont organisées.

18 mars 1996 : L’incendie d’une boîte de nuit, à Manille, fait 150 morts.

18 mars 1999 : En Russie, dans la région de l’Ossétie du Nord, une bombe tue 62 personnes sur un marché de Vladikavkaz, chef-lieu de la région.

La mort n’a qu’un instant, et la vie en a mille (Cardinal de Richelieu). Illustration -Mgr Laval © : Megan Jorgensen.
La mort n’a qu’un instant, et la vie en a mille (Cardinal de Richelieu). Illustration -Mgr Laval © : Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *