Autres terres

Sinistre à Chicago

Sinistre à Chicago

Épouvantable sinistre à Chicago

Chicago a été le théâtre d’une terrifiante tragédie qui a rempli d’horreur toute l’Amérique. Un hôpital affecté au traitement des alcooliques a été détruit par un incendie et une partie des patients ont été rôtis, grillés et brûlés à mort

L’établissement était aménagé à la manière d’une prison, toutes les portes fermées à clef, et les fenêtres protégées par des grillages et des barreaux en fer. Enfermés comme dans une cage, et entourés de flammes, les malheureux venus là pour se débarrasser de leur passion pour la boisson ont trouvé une mort atroce, épouvantable.

Une femme et neuf hommes sont morts et trente personnes ont été blessées au cours de la plus fatale catastrophe que l’histoire de Chicago ait enregistrée depuis le grand feu.

Quelques-uns des malades étaient non seulement prisonniers dans des chambres closes, mais ils étaient liés sur leur lit. La mort est venue les délivrer après une agonie sans nom et une angoisse.

Le désespoir des malheureux cloués à un matelas et entendant les cris d’affolement de leurs compagnons et le mugissement des flammes qui s’approchaient jusqu’à eux, léchaient leurs vêtements, peut se représenter à l’imagination, mais est impossible à décrire. Se figure-t-on ces malheureux raidissant leurs muscles et essayant de briser les liens qui les paralysaient, les maintenant captifs.

La foule dans la rue a été témoin de spectacles qui font frémir d’horreur et laissent loin en arrière toutes les catastrophes célèbres. Une vingtaine d’hommes ont réussi après des efforts désespérés à arracher les barreaux en fer qui les retenaient captifs. Leurs mains étaient tout ensanglantées, mais le feu, qui hurlait et faisait rage en arrière d’eux leur donnait une vigueur surhumaine. Plusieurs pensionnaires, plutôt que périr dans les flammes se sont jetés dans la rue du quatrième étage.

Cette tragédie va certainement faire ouvrir les yeux aux autorités, qui devront prendre des mesures pour faire disparaitre les causes, rendant possible une pareille catastrophe.

(C’est arrivé le 10 juin 1902).

Chicago

Chicago à l’aube du 20e siècle

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>