Happy Valley-Goose Bay

Au Canada, la ville de Happy Valley–Goose Bay est une destination appréciée des amateurs de nature sauvage. On peut y voir de grands troupeaux de caribous, ainsi que des lacs remplis de poissons aux impressionnantes dimensions.

La distance entre Happy Valley–Goose Bay et Montréal est de 1300 kilomètres à vol d’oiseau. En empruntant la route, il faut parcourir environ 1840 kilomètres pour s’y rendre.

Cette ville compte environ 9 mille résidents aux origines amérindienne et européenne entre autres. Une atmosphère amicale règne dans cette ville calme.

Le territoire de la ville de Happy Valley–Goose Bay est connu pour ses ressources minéralogiques et forestières. C’est un centre de services régional pour la plupart des communautés du Labrador central et de l’est. Le siège des entreprises de Voisey’s Bay (un énorme projet minier canadien) et du projet de centrales hydro-électriques Lower Churchill se trouvent également dans la ville. Grâce à son importance dans le développement industriel du nord canadien, on appelle la ville de Happy Valley-Goose Bay “A Bright Light in Canada’s North” : une brillante lumière dans le nord du Canada.

Une base militaire aérienne canadienne se trouve à Goose Bay. D’ailleurs, l’aéroport de Goose Bay est l’un des aéroports désignés par la NASA comme piste de réserve pour l’atterrissage des navettes spatiales Shuttle en cas d’urgence.

La ville est reliée aux marchés américains par l’autoroute Trans Labrador (Trans Labrador Highway).

La ville est le siège d’une institution d’enseignement supérieure : Labrador Institute of Memorial University. Cet institut est aussi un grand centre de recherches consacrées aux ressources du Labrador. D’ailleurs, le campus Happy Valley du College du North Atlantic offre une quinzaine de cours.

Le Port de Goose Bay est le point de départ de l’autoroute Trans Labrador. Ce port est situé à moins de 5 km de l’aéroport de Goose Bay.

Quant aux activités intéressantes pour les touristes, outre la pêche et la chasse, Happy Valley–Goose Bay offre un certain nombre de festivals et autres événements, comme le festival annuel des Arts Créatifs (Creative Arts Festival), la Regatta Labrador Canoe, les spectacles de la troupe Mokami Players, le Centre d’Interprétation du Labrador et le Mini Museum.

La ville naît en été 1941, quand M. Eric Fry, employé du Ministère canadien des Mines et Ressources naturelles choisit un large territoire de sable sur le plateau de Goose River pour en faire le siège de la base militaire aérienne de Goose Bay. La base est construite en quelques mois. Cette base joue un rôle primordial pour assurer les communications entre l’Amérique du Nord et l’Europe pendant la Seconde guerre mondiale.

Une ville naît autour de la base, avec des écoles, des hôpitaux et des centres de loisirs. En 1955, la ville est nommée Happy Valley.

Après la guerre, la base continue à servir comme base militaire lors de la guerre froide, quand ses avions servent à intercepter des avions russes qui tentent parfois de tester le système de défense aérienne canadienne.

Lire aussi :