Autres terres

Plans du harnachement du St-Laurent

Plans du harnachement du St-Laurent

Dépôt des plans en vue du harnachement du Saint-Laurent

New York – L’Administration de l’électricité de l’État de New York a annoncé hier, le 16 juillet 1948, qu’elle et la commission hydro-électrique de l’Ontario avaient déposé des plans pour le développement conjoint d’un projet hydro-électrique de 2,200,000 chevaux-vapeur sur le fleuve Saint-Laurent, près de Massena, N.Y.

L’Administration de l’électricité ou Power Authority a souligné que les plans avaient été déposés simultanément à Washington et à Ottawa. Elle a ajouté que les deux documents réclament une prompte référence à la Commission internationale conjointe.

La Commission internationale conjointe a été créée par le traité Root-Bryce sur les eaux de frontière, en 1909. Le traité autorise la commission à approuver des projets concernant ces eaux qui servent de division entre les deux pays.

Les sections de New York et d’Ontario utiliseront chacune la moitié du courant naturel du fleuve, produisant une moyenne annuelle de 6, 300, 000 de kilowattheures d’énergie hydroélectrique, ou un total de 12, 600, 000 de kilowattheures.

Le coût des travaux pour le harnachement des eaux et le creusage des canaux avait été fixé approximativement à $447, 805, 000 en mai 1947.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>