Autres terres

Les chutes du Niagara

Les chutes du Niagara

Les Chutes du Niagara

Les chutes du Niagara se trouvent sur la rivière du même nom, reliant le Lac Ontario au Lac Érié. Ce spectacle majestueux attire des centaines de milliers de touristes chaque année. Les deux villes de Niagara Falls (la canadienne et l'américaine) ont créé des aires touristiques autour des chutes pour inciter les touristes à prolonger leur séjour.

Les chutes sont nées il y a 12 mille ans suite à la disparition des glaciers qui couvraient tout le territoire aujourd’hui occupé par l’ensemble des Grands Lacs. Le lac Érie se jette dans le lac Ontario, en creusant une dénivellation : les chutes du Niagara.

Le nom des chutes vient du terme indien «l’être qui fait gronder le tonnerre» (d’après une version moins poétique, ce terme signifie tout simplement «le rétrécissement» ou «la gorge»). Selon une légende, une fille du nom de Lelawala a décidé de se sacrifier au dieu du tonnerre qui vivait dans une grotte derrière les chutes plutôt que de se marier à un homme. Alors, elle amène son canoë jusqu’aux chutes, mais le dieu la sauve. Depuis, ils vivent ensemble dans le sanctuaire du dieu du tonnerre, à l’abri des chutes.

Au fil des ans, l’emplacement exact des chutes se déplace peu à peu à cause de l’érosion. On considère que les chutes de Niagara se trouvent actuellement à 11 kilomètres du lieu où elles se sont formées initialement.

Alors, la division des chutes en deux parties : celles du Canada et celles des États-Unis, date de cinq ou six mille ans seulement. L’île des Chèvres sépare les deux cours d’eau et même les Américains admettent que la partie canadienne est beaucoup plus vaste et impressionnante que la leur.

niagara de nuit

Niagara de nuit. Photo : © Nadia Fetissova

On appelle les chutes canadiennes le «fer à cheval» Horseshoe Falls, et les chutes américaines sont tout simplement les American Falls. Il y a aussi les «chutes du voile de la mariée» Bridal Veil Falls, d’une taille plus modeste.

Le débit des chutes est en moyenne de 1 million 500 mille litres d’eau par seconde. Cette eau se déverse à une vitesse de 56 kilomètres/heure. La longueur des chutes est de 675 mètres et sa hauteur est de 54 mètres.

On considère généralement que les chutes on été découvertes par le jésuite Louis Hennepin, membre d’une expédition de Cavelier, Sieur de la Salle, en 1677. Mais il existe des preuves témoignant que c’est Paul Ragueneau qui découvrit les chutes 35 ans avant lui. En tout cas, Louis Hennepin a été le premier à  les décrire (c’est également lui, qui a été le premier à décrire les chutes de Saint Anthony dans le Minnesota).

Aujourd’hui, le Niagara est aussi et avant tout une véritable industrie touristique : on peut observer les chutes en se promenant le long du quai, on peut monter sur les tours d’observation, on peut réserver un voyage en hélicoptère au-dessus des chutes ou s’en approcher sur le célèbre bateau Maid of the Mist qui amène les touristes au pied des cataractes. Une fois là, le visage baigné par la bruine, on ressent la vibration de l’eau qui tombe avec un bruit assourdissant. On peut aussi marcher derrière la chute, en descendant dans un tunnel aménagé à cet effet.

voyage niagara

Les chutes. Photo : © Nadia Fetissova

On peut aussi se rendre aux rapides de White Water Walk qui se trouvent à une distance d’environ 3 kilomètres des chutes du Niagara

Enfin, dans le centre-ville de Niagara Falls, la ville la plus proche des chutes, et dans la ville de Niagara-on-the-Lake, à une distance de 20 kilomètres de la première, on peut visiter une foule de musées qui sont de véritables pièges à touristes. Aussi, gare aux apparences ! La façade peut être très attirante, mais l’intérieur est souvent décevant.

Cependant, le Musée de cire Louis Tussaud, le musée Ripley’s Believe It or Not, le Fort George, le Marineland, le Butterfly Conservatory, Queenston Heights (lieu de violents combats en 1812) ou le festival de lilas de Rochester et le Highland Park Festival valent la peine d’être visités.

Sur la péninsule de Niagara, on retrouve plus de 50 vignobles. Ils sont situés pour la plupart dans la zone rurale entre Grinsby et Niagara-on-the-lake. On y produit des vins rouges, tels que les Inniskillin Wines, Reif Estates, Château des Charmes, Hillibrand Estates, Stratus et plusieurs autres. On peut participer à des dégustations.

pont du niagara

Pont du Niagara. Photo : © Nadia Fetissova

De plus, cette région présente une pléthore d’antiquaires, de brocanteurs et de galeries d’art.

Et notons que de l’autre côté de la frontière, une partie des chutes ainsi que la charmante ville américaine de Niagara falls (à ne pas confondre avec la ville canadienne du même nom) vous attendent. Mais pour cela, il serait bon de ne pas oublier votre passeport.

Fait remarquable : le 29 mars 1848, la chute cesse de fonctionner. Au pied des chutes, on a découvert à cette occasion un grand nombre de fusils, de tomahawks et autres artefacts. Le phénomène était dû à un encombrement en amont de la rivière par de la glace. Pendant la nuit du 31 mars, la glace cède et la rivière recommence à couler.

niagara chutes photo

Les chutes américaines. Photo : © Nadia Fetissova

Pour compléter la lecture :

5 Comments

  1. maude

    2010/05/29 at 8:09

    c’est incroiyable j’adore vraiment les chutes du niagara un jour je veux aller la-bas sa ses sur pour l’instant je suis trop aucuper

  2. Taleb

    2012/01/23 at 9:23

    c’est incroiyable j’adore vraiment les chutes du niagara un jour je veux aller c’es sûr.je finis ma formation et hope la promenade c’est promis

  3. chut

    2012/01/24 at 1:43

    j’ai vu les chutes j’étais la ba avec mon mari c’est vraiment spécial soubhana allah ..et nchallah prochaine ete je serai a niagara avec mes parents .

  4. andré

    2014/07/09 at 4:26

    À Maude, une simple phrase et 4 grosses fautes…Faut retourner a l’école et faut étudier cette fois-ci.

    À Taleb, bel effort d’écriture mais 3 belles fautes. . Je suis d’accord avec toi, va finir ta formation.

    À Chut, Autant de fautes que les 2 autres enfants. Faut retourner étudier et cesser de manger des chips.

  5. Andreeann

    2015/02/09 at 8:54

    André…. avez vous un commentaire à faire sur les chutes?……

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>