Autres terres

Mont Cheam

Mont Cheam

Mont Cheam

Le Mont Cheam (Cheam Peak) est l’un des sommets les plus visités en Colombie-Britannique. Cela s’explique par sa localisation proche de la ville de Vancouver et par la beauté des paysages sauvages qui s’ouvrent aux promeneurs tout le long de la promenade à partir de la ville jusqu’au sommet.

Le Mont Cheam fait partie des montagnes des Cascades du Nord (Range North Cascades), étant la montagne la plus au nord de la sous-chaîne Skagit.

Le Mont Cheam n’est pas très haute, alors que sa hauteur est de 2112 mètres au dessus du niveau de la mer (notons que les sources varient, certaines d’entre elles parlant de 2104 mètres d’altitude). La dénivellation entre le pied de la montagne et le point le plus haut est de 334 mètres.

D’ailleurs, ses pentes ne sont pas escarpées. Même les touristes sans aucune préparation spéciale peuvent l’escalader. Toutefois, il faut posséder de l’énergie et des forces suffisantes pour pouvoir parcourir des longues distances, tout en remontant. L’étape de l’escalade du pied du mont jusqu’au sommet prend environ 2 heures pour une personne qui a l’expérience des promenades pédestres.

Au fait, si on peut prendre son temps, en mangeant des bleuets, en faisant des photos des vallées et des chaînes environnantes, dont le Mont Lady, l’autre des montagnes préférées des touristes qui se trouve à deux kilomètres de Mont Cheam. On y découvre les chutes Bridal et les chutes Agassiz qui forment le lac Jones. Dans ce cas, trois ou même quatre heures seront nécessaires.

La route la plus facile pour escalader la montagne est la route connue sous le nom de Southwest Route qui représente un sentier long d’environ 4 kilomètres et dont l’élévation totale est de plus de 632 mètres.

On peut se rendre jusqu’au pied de la montagne en voiture bien équipé de quatre roues moteurs.

La montagne a une forme pyramidale. La face du nord est assez escarpée, ainsi que la face du nord-ouest. Un petit sommet divise la face nord en deux.

La première ascension enregistrée a eu lieu en 1888, quand une expédition d’alpinistes, organisée par MM. A. O. Campbell et Ebe B. Knight l’a escaladée, mais en toute évidence, les autochtones seraient montés vers les hauteurs pendant des milles ans.

cheamp peak

Mont Cheam. Source de la photo : Frazer River Lodge

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>