Autres terres

Bataille de Plattsburgh

Bataille de Plattsburgh

Bataille de Plattsburgh

Bataille du lac Champlain

La ville de Plattsburgh, fondée en 1785, se déploie à seulement 100 kilomètres de Montréal, sur la côte ouest du Lac Champlain, au nord de l’État de New York.

Entre le 6 et  11 septembre 1814, pendant la guerre entre les deux pays voisins, les forces armées de Grande-Bretagne, sous les ordres de sir George Prevost, gouverneur général du Bas-Canada, tentent de s’emparer du nord de l’État de New York.

Sir Prevost dirige 11 000 soldats, dont certains sont des vétérans des guerres napoléoniennes. Dans le village de Plattsburgh, une garnison de 4000 hommes est prête à se défendre.

Les Britanniques avancent vers les fortifications, mais sont rejetés par le feu des francs-tireurs américains et plusieurs soldats anglais perdent la vie.

Une autre tentative est couronnée de succès et une grande partie des quatre-vingts maisons de Plattsburgh est incendiée.

Les Américains se replient dans deux fortins au sud du village.

À même moment, la flotte britannique du lac Champlain, commandée par le capitaine George Downie, est chargée d’attaquer et de détruire la flotte américaine dirigée par le commodore Thomas Macdonough.

Sir Prevost donne l’ordre au capitaine Downie de lancer son attaque contre la ligne de défense de la flotte américaine dans la baie de Plattsburgh, afin de soutenir l’offensive terrestre des forces anglaises. Les américains ripostent, le capitaine Downie est tué et son escadre anéantie.

Sir George Prevost se voit donc contraint d’interrompre les combats et de remonter la rivière Richelieu vers Chambly avant que les Américains n’interceptent la retraite.

Des dizaines de blessés britanniques sont laissés à Plattsburgh dans un hôpital de campagne qui soigne les belligérants des deux camps. Aujourd’hui, le bâtiment de l’hôpital abrite le Musée historique du comté de Clinton.

Fait historique : le Régiment suisse de Meuron, composé de Suisses d’expression française qui formaient une unité fondée en 1781 et qui était au service de l’Angleterre depuis 1813, est arrivé à Québec le 25 juillet de cette même année. Plus de 1100 militaires prennent part à cette bataille. Plusieurs de ces soldats et officiers sont restés au Québec et ont reçu des lots de terrains en récompense de leurs loyaux services.

bataille navale lake champlain

Bataille navale lake Champlain

Bataille navale du Lac Champlain en septembre 1814. Gravure de l’époque par B. Tanner

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>