Autres terres

Avalon

Avalon

Avalon

La péninsule d’Avalon se trouve sur la côte est de l’île de Terre-Neuve qui fait partie de la province canadienne de Terre-Neuve-et-Labrador. Elle s’étend sur une superficie de  10 360 kilomètres carrés. L’isthme d’Avalon, de cinq kilomètres de large au point le plus étroit, relie Avalon au reste de l’île de Terre-Neuve.

Avalon, la région la plus peuplée de l’île de Terre-Neuve, regroupe plus de 240 mille résidents, soit presque la moitié de la population totale de la province. La ville de Saint-John’s qui est l’une des plus anciennes villes en Amérique du Nord, se trouve sur la péninsule d’Avalon.

L’économie de la région est très diversifiée. Parmi les principales sources de revenu de la région, on compte la pêche, le tourisme, et l’exploitation de plusieurs gisements de pétrole.

La francophonie d’Avalon est représentée, entre autre, par des Québécois et des Saint-Pierrais (de Saint-Pierre et Miquelon, des îles françaises qui se trouvent à proximité). À Saint-John’s, les francophones occupent avant tout des emplois dans le secteur tertiaire, notamment dans l’enseignement et dans les ministères fédéraux et provinciaux. Au total, Avalon compte près de 9 500 personnes qui parlent le français, dont 650 le parlent dans leur famille.

C’est ici, sur les côtes accidentées des quatre grandes baies de la Trinité, de la Conception, de St.Mary’s et de Plaisance, que les premiers colons de Terre-Neuve ont fondé leurs villages. Le village de Cupids vit le jour en 1610, sur les rives de la baie de la Conception. En 1621, l’explorateur anglais lord Baltimore fonde la localité de Ferryland, sur la rive sud de cette baie, et c’est à cette époque que l’appellation Avalon apparaît pour la première fois sur les cartes géographiques. Ce nom a été choisi d’après le lieu légendaire où le christianisme a été introduit en Angleterre.

Avalon a été le théâtre de conflits entre les Français et les Anglais. Les Français fondent leur propre ville, Placentia, sur la rive sud-ouest, au début des années 1660, ce qui provoque des frictions entre les deux communautés.

La presqu’île d’Avalon comprend aujourd’hui trois parcs historiques nationaux, des parcs provinciaux, un parc naturel régional près de Salmonier, un sanctuaire d’oiseaux marins au Cap St.Mary’s, et une réserve naturelle dans le secteur Sud-Est d’une superficie d’environ 900 kilomètres.

La région fait face à de sérieux défis quant au transport aérien et maritime, car les coûts dus à l’éloignement de la province rendent difficile l’exploitation de ces services.

avalon

Localisation de la péninsule d’Avalon 

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>