Autres terres

Amiante bannie aux États-Unis

Amiante bannie aux États-Unis

L’amiante bannie aux États-Unis

Le Québec ressent l’impact de cette décision

Annoncé il y a un an, le bannissement graduel de l’amiante est entré en vigueur aux États-Unis sous la surveillance étroite de l’Agence de protection de l’environnement (EPA).

Répartie en trois phases, s’échelonnant jusqu’en 1996, l’interdiction frappant 94 pour cent des produits de l’amiante se fait en deux volets.

D’abord, on supprime la fabrication, l’implantation et la transformation d’une catégorie de produits, dont la vente pourra cependant se poursuivre encore deux ans, jusqu’en 1992.

Principal fournisseur du marché américain, le Canada, en particulier le Québec, ressent l’impact de cette décision, spécialement, dans le mouvement que le bannissement de l’amiante pourrait provoquer à travers le monde.

Une centaine de pays imposent des restrictions à l’utilisation de l’amiante, sans toutefois aller aussi loin que les Américains.

(Cette nouvelle a été publiée le 4 septembre 1990).

amiante danger

L’amiante est dangereuse. Source de la photographie : www.deltour-expertise.com (ce site Web n’existe plus, consulté le 26 février 2012)

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>