Québec psychologique

Magie

Magie

Magie

Art par lequel on prétend agir sur les êtres et les choses au moyen de Forces inconnues (magie directe), ou par l’intermédiaire d’Esprits, de Démons et d’autres créatures (magie indirecte).

Universelle dans le temps (et dès la préhistoire) et dans l’espace, la magie est le mode d’action électif de la mentalité primitive. Elle constitue pour celle-ci un moyen de connaissance (procédés divinatoires) parfois expérimental (ordalie, poison d’épreuve) et surtout un moyen de se mettre à l’abri de certains dangers (notion de purification et de souillure, talismans) – magie prophylactique, de se rendre maître des forces magiques corporelles (magie du regard, du geste, de la parole; incantation par exemple) et extérieures (sacrifice, bouc émissaire).

Le recours à la magie, normal et sans valeur séméiologique chez le primitif, devient, dans les sociétés civilisées de culture, d’un besoin instinctif de merveilleux, d’une régression à un stade archaïque.

Dans cette dernière catégorie, il faut ranger les états de débilité mentale d’une part, d’autre part les états franchement dissociatifs (schizophrénie, délires paranoïdes, démences) et certains délires progressifs avec intégrité du fond mental.

À vrai dire, l’humanité est encore si imprégnée de croyances mystiques qu’on en trouve fréquemment des traces même chez des sujets instruits et cultivés (petites superstitions), a fortiori dans tous les états névrotiques (rites conjuratoires des obsédés, par exemple) et psychosiques. Il semble même qu’elles expriment une sorte de besoin instinctif – ébauche peut-être du besoin religieux – car on le retrouve constamment dès l’enfance, comme l’a établi Piaget (la connaissance du Monde chez l’enfant).

H. Aubin

oiseau magique

« Au commencement des temps, les mots et la magie étaient une seule et même chose. » (Sigmund Freud). Image : © GrandQuebec.com

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>