Québec psychologique

Leadership

Leadership

Leadership

Plusieurs croient qu’elles ne sont pas des leaders, parce qu’elles n’occupent pas de poste de cadre au sein de leurs entreprises. Ainsi, elles doivent se contenter d’obéir aux ordres plutôt que de les donner

Pourtant le leadership n’a rien à voir avec la position que la personne occupe dans l’organigramme de l’entreprise et dire donc qu’on ne peut être leader dans ce cas, c’est mal connaître ce qui est le leadership.

Pour expliquer le sens de ce terme, les psychologues citent souvent John Quincy Adams, l’un des premiers présidents des États-Unis qui a dit la phrase suivante : Si vous gestes inspirent les autres à rêver d’avantage, à apprendre plus, à faire mieux ou à devenir meilleur, vous êtes un leader. Cette définition permet de comprendre que la notion de leadership n’a rien à voir avec votre position dans la hiérarchie.  La capacité d’inspirer les autres réside davantage dans votre attitude. Ces capacités sont en vous et vous pouvez l’activer à tout moment :

  • Premièrement, il faut assumer les responsabilités. Agissez au lieu de vous plaindre. Vous êtes bien plus puissant que vous le pensez, mais cette puissance qui est en vous, exige des efforts, ainsi au lieu de vous complaire dans un sentiment d’impuissance, étudiez vos options.
  • Il faut agir en fonction de vos valeurs. Vous arrive-t-il de contrevenir à vos valeurs pour faire partie d’un groupe ou pour être apprécié? Apprenez alors à dire « non » L’intégrité n’est pas uniquement un idéal politicien.
  • Quand c’est possible, consacrez-vous à des projets qui vous donneront l’occasion de côtoyer les gens intéressants, que vous respectez, avec qui vous vous entendez bien et en qui vous avez confiance. On ne choisit pas forcement les gens avec qui on travaille, mais on peut essayer de comprendre ces collègues.
  • Réapprenez à rêver grand. Si vous sentez qu’il y a des secteurs de votre vie qui vous laissent insatisfait parce que vous avez la peur d’échouer, il se peut que vous vous fixé de trop petits objectifs. Il est alors temps de vous réinventer.
  • Laissez tomber le masque. Il est possible que vous fassiez semblant d’être quelqu’un d’autre pour obtenir l’approbation de vos collègues ou amis. Ce manque d’authenticité vous gruge, parce que c’est vidant de vivre faisant semblant d’être quelqu’un d’autre. Ne privez pas le monde de cette richesse qui se cache en vous.
  • Remettez vos scénarios en question. Si vous croyez que vous ne serez jamais en mesure d’apprendre une autre langue, par exemple, ou si vous pensez qu’un collègue ne vous aime pas, donnez-vous une nouvelle chance avant de hisser le drapeau blanc. Vous cachez un plus grand potentiel que vous croyez et cette personne qui ne vous aime pas est peut-être encore plus maladroit que vous.
  • Finalement, ayez ces conversations que vous repoussez depuis des lunes. Y a-t-il un patron qui abuse de vous et dont vous jugez que l’attitude à votre intention devriez changer?  Y a-t-il quelqu’un que vous souhaitez confronter sans jamais trouver le courage? Parlez-en.

En fait, nous portons tous en nous ce qu’il faut pour inspirer les autres, pour agir en leader, pour changer le monde. Utilisez vos forces et offrez à l’univers le leader que vous êtes vraiment.

fly raven with shadow

« Un vrai leader n'a pas besoin de conduire. Il suffit qu'il montre le chemin. » (Henry Miller, écrivain américain). Image : © Megan Jorgensen

À lire également :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>