Québec psychologique

Hygiène de vie

Hygiène de vie

Hygiène de vie :

10 règles pour conserver ou améliorer sa santé psychologique ou comment se sortir d’une dépression sans psy

Il est désormais reconnu que certaines habitudes de vie peuvent favoriser votre santé physique et mentale. D’ailleurs, des recherches menées à l’Université de Cambridge démontrent que de maintenir une saine hygiène de vie permettrait d’augmenter considérablement son espérance de vie!

Lors d’une dépression, on perd parfois de vue certaines habitudes de vie qui nous permettraient pourtant de remonter la pente. Je vous présente ici dix règles à réinstaurer dans votre vie pour conserver ou améliorer votre santé mentale.

pomme verte

  • Alimentation : Prenez au minimum 2 repas par jour, idéalement 3, même si vous manquez d’appétit. Faites de plus petits repas s’il vous est difficile de prendre 3 repas par jour. Augmentez la quantité de produits frais (fruits, légumes) et limitez les excès de lipides (gras) et de glucides (sucres).
  • Sommeil : Couchez-vous à des heures régulières et dormez environ 8 heures par jour. Ne pas dépasser 10 heures. Évitez les siestes dans la journée. Ne faites pas d’activités physiques intenses 2 heures avant votre coucher.
  • Sortez au moins une fois par jour à l’extérieur de la maison, même si la fatigue est forte au début. La sortie devrait durer au minimum 1 heure. La lumière du jour est reconnue pour ses effets antidépresseurs.
  • Profitez de vos sorties pour faire un peu d’exercice physique (entraînement ou simplement de la marche).
  • Si un médecin vous prescrit des médicaments, prenez-les de façon régulière. Pour les produits sans prescription ou les produits naturels, consultez le pharmacien.
  • Buvez beaucoup d’eau, environ 2 litres par jour. Le cerveau est très fragile à la déshydratation.
  • Limitez l’alcool au minimum et ne buvez pas seul/e. Évitez de prendre plus de 3 cafés par jour.
  • Surtout si vous éprouvez des douleurs physiques, faites entre 5 et 10 minutes d’exercices et d’étirements en vous levant le matin.
  • Assurez-vous de parler à au moins une personne par jour, évitez l’isolement.
  • Prenez un bain ou une douche à tous les jours, et ne restez pas en pyjama. Faites un peu de ménage ou rangement dans votre résidence, le désordre est très déprimant.

Si vos symptômes dépressifs perdurent malgré les changements ou si certaines de ces habitudes sont trop difficiles à appliquer, il serait important de consulter un professionnel de la santé.

Henri Labelle, Travailleur Social et Psychothérapeute
www.henrilabelle.com

pommes

Pour compléter la lecture :

3 Comments

  1. Natalie

    2011/09/12 at 4:24

    Mais j’aime ma petite sieste! Pourquoi ne pas s’offrir le luxe d’une petite sieste réparatrice d’une demi heure? Le ménage, la vaisselle, le repassage attendront bien.

  2. Henri Labelle

    2011/09/12 at 5:00

    Oui la petite sieste est utile lorsque tout va bien côté sommeil la nuit! En effet, elle peut nous donner un peu d’énergie pour passer du bon temps en famille en soirée! :)

    En situation de dépression, elle peut devenir problématique lorsqu’elle dure tout l’après-midi et que la nuit, l’insomnie s’installe.

  3. Mégalie J. (Marguerite)

    2014/12/01 at 8:11

    Moi, j’adore les petites et les grandes siestes. Oui, j’aime dormir! 😉

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>