Québec psychologique

Bourreaux domestiques

Bourreaux domestiques

Bourreaux domestiques

Le Bourreau domestique, isolé du groupe des pervers instinctifs par Heuyer et Sophie Morgenstern, est un type pervers dont la malignité s'exerce électivement sur les membres de la famille à l'exclusion de toute autre personne.

Ces auteurs distinguent deux types opposés : le type actif et le type passif :

  • le type actif : d'aspect paranoïaque : méfiance, mégalomanie, systématisation des projets malins ;
  • le type passif : d'aspect épileptoïde : viscosité, lenteur, opposition sournoise. Les actes de brutalité se produisent aussi chez le type passif, seulement ils portent la marque des explosions affectives semblables aux crises comitiales.

Chez ces bourreaux domestiques où les conflits familiaux abondent, le traitement psychanalytique est susceptible de jouer un rôle intéressant.

Ant. POROT (Manuel alphabétique de psychiatrie)

x and other graffiti

La violence engendre la violence. (Eschyle, poète tragique grec). Image : © GrandQuebec

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>