Professions et métiers

Technologie de l’électronique

Technologie de l’électronique

Technologie de l’électronique

Le technicien en électronique effectue des tâches techniques liées à l’installation, à l’entretien, au dépannage et à la programmation d’équipements en vue d’assurer le bon fonctionnement des systèmes électroniques.

En tant que technicien en électronique ou technologue en instrumentation et automatisation, le spécialiste est appelé à programmer, régler, entretenir, réparer et vérifier l’état de fonctionnement de diverses machines automatisées, des robots et des instruments électroniques.

Que ce soit des machines servant au montage ou au démontage de composantes, des perceuses automatisées, des compacteurs, des robots industriels ou tout autre système automatisée se retrouvant en usine, c’est le technicien en électronique qui est responsable d’en assurer le bon état.

En tant que technologue en électrodynamique, il doit installer, modifier, entretenir, réparer, vérifier et inspecter des équipements électriques servant à la production, au transport, au contrôle de l’énergie, ainsi qu’à la distribution de l’électricité. Il peut aussi être appelé à superviser et à coordonner les travaux électriques sur un chantier de construction.

Au Québec, pour devenir technicien en électronique ou technologue en électronique industrielle il faut obtenir le diplôme au niveau d’études collégial (DEC).

Un diplômé en technologie de l’électronique doit avoir des bonnes habiletés manuelles et bonne dextérité manuelle, ainsi qu’une bonne acuité visuelle et auditive; un esprit d’analyse pour analyser et trouver rapidement une défectuosité ou tout autre problème; minutie, patience, précision et souci du détail, un sens de l’observation car il doit détecter des défectuosités sur les systèmes lorsqu’ils seront en opération.  Une bonne connaissance de l’anglais est nécessaire pour comprendre les manuels d’entretien des appareils.

Parmi les métiers reliés on retrouve ceux de contrôleur en automatisation industrielle; dessinateur d’équipements, systèmes électriques et installations électriques; électricien d’entretien en industrie ou en construction, inspecteur d’équipements, d’installations et systèmes électriques; programmeur d’automates; réparateur de commandes électroniques; technicien en câblodistribution; technicien(ne) en électrotechnique; technicien en instrumentation et automatisation; technicien en robotique; technologue en électronique industrielle; technicien en génie électrique, etc.

Il faut souligner que l’électronique, au même titre que l’informatique, est un domaine où les changements sont nombreux et rapides. Il faut sans cesse remettre ses connaissances à jour et regarder ce qui se fait de nouveau en matière de produits et de composants.

Notez qu’aujourd’hui plusieurs employeurs exigent maintenant d’être membre de l’Ordre des technologues professionnels.

Le salaire évolue selon l’expérience et le temps travaillé, mais il est assez haut.

Voir aussi :

1 commentaire

  1. Brisson Samuel

    2013/04/02 at 1:43

    je suis un technician en mecanique auto diesel, je voulais juste apprendre electronique. comment nous pouvons m’aider

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>