Professions et métiers

Patrouilleur de ski

Patrouilleur de ski

Patrouilleur de ski

Les patrouilleurs de ski assurent l’inspection des pistes de ski, la signalisation et prodiguent les premiers soins dans les situations d’urgence.

Ils ne sont pas la police de la montagne, ils sont surtout là pour inciter la clientèle à skier de façon sécuritaire, de faire cesser une manoeuvre dangereuse et d’expliquer au client les raisons de leurs actions. Pour devenir patrouilleur de ski, il faut être majeur et avoir suivi la formation d’une organisation accréditée. Le métier de patrouilleur de ski requiert de véritables compétences.

Il ne suffit pas de savoir skier, même si cela est d’extrême importance. En tout cas, on ne cherche pas des champions de descente, sinon des skieurs capables de descendre l’ensemble des pistes des montagnes où ils font la patrouille, peu importent les conditions.

Au fait, souvent, la seule rémunération du patrouilleur de ski consiste à descendre gratuitement les pentes de ski, alors, il s’agit plutôt de bénévoles qui patrouillent à ce titre. L’organisation de la Patrouille canadienne de Ski – OPCS est la plus connue des organisations accréditées au Québec pour former des patrouilleurs. La formation au sein de l’OPCS comprend 60 heures de cours de premiers soins, dont 15 heures de réanimation cardio-respiratoire.

Aux premières neiges, une journée de ski-test évalue les habilités des recrues sur les pentes. À cela s’ajoute l’apprentissage du maniement du traîneau pour la descente des blessés ou de malades. Naturellement, les bénévoles sont les seules personnes entraînées pour redescendre un blessé de la montagne, car les ambulanciers ne s’y rendent pas.

Un skieur devient membre qualifié de l’organisation après avoir complété les tests théoriques et pratiques. Il peut alors à titre de bénévole et sera affecté à un seul centre de ski pour la saison, à raison d’un minimum de quatre jours pour mois. S’il souhaite en faire son gagne-pain, il devra ensuite se faire engager par une station.

Voir aussi :

1 commentaire

  1. GROS Aurélie

    2014/12/14 at 10:45

    Bonjour,
    Je suis intéressée par la patrouille canadienne de ski.

    Je suis pisteur secouriste en France et j’aimerais savoir si avec mon diplôme français je peut exercer au Canada.

    J’ai très envie de partir travailler a l’étranger et particulièrement au Canada.
    Sérieuse, polyvalente et surtout très motivée.
    J’ai une expérience de 4 ans de pisteur secouriste.

    Merci d’avance
    Cordialement

    GROS Aurélie

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>