Professions et métiers

Interprète

Interprète

Interprète

L’interprète de conférence reformule oralement d’une langue à une autre un message lors de discours, de conférences, de réunions et de débats, tout en accordant une attention particulière au contenu. Il existe deux techniques principales d’interprétation: la consécutive et la simultanée.

Aujourd’hui, l’interprétation simultanée s’effectue au moyen de matériel électronique sans fil et permet une traduction continue en direct.

L’interprète a besoin d’une préparation propre à la conférence ou à la réunion, qui varie selon le domaine. Plusieurs interprètes peuvent interpréter tantôt en mode consécutif, tantôt en mode simultané.

L’interprète doit posséder une excellente capacité de concentration, une voix agréable, une élocution irréprochable, une bonne mémoire ainsi qu’une bonne résistance physique et mentale. Il doit avoir également le sens du détail et de la nuance, une grande culture et de solides connaissances générales. L’interprète doit faire preuve de tact et de souplesse.

Les interprètes de conférence indépendants sont recrutés par équipes de trois pour une journée normale de conférence bilingue, deux pour un horaire de moins de quatre heures de séance, et plus pour des séances ou des langues supplémentaires. Comme règle, ils travaillent dans une cabine insonorisée, d’où ils ont vue directe sur les orateurs.

Les interprètes indépendants sont souvent engagés et payés à la journée, selon les conditions établies dans les contrats individuels conclus avec les organisateurs de conférences. Aux honoraires s’ajoutent les frais de déplacement et d’hébergement, le cas échéant.

Plusieurs interprètes sont spécialisés. Par exemple, il existe des interprètes judiciaires, soit spécialistes de la communication orale qui assurent des services d’interprétation devant des cours de justice ou des tribunaux administratifs. Leur travail se poursuit souvent hors cour. Ces interprètes accompagnent les avocats, voire les enquêteurs ou autres représentants officiels, à des rencontres en tête-à-tête avec un accusé ou un témoin, que ce soit en isoloir, chez l’agent de probation ou ailleurs.

L’interprétation de conférence est enseignée à l’Université d’Ottawa, à la maîtrise.

Au Québec, seuls les membres en règle de l’Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec peuvent exercer sous le titre d’interprète agréé.

Pour plus d’information sur l’Ordre, voir le site Web : www.ottiaq.org

Thomas Chapais

Rue Thomas-Chapais

Photo : GrandQuebec.com

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>