Professions et métiers

Gestion de la mode

Gestion de la mode

Gestion industrielle de la mode

Auparavant, les professionnels de la gestion industrielle de la mode s’occupaient de l’organisation des lieux de production ou de la division du travail. Ils veillaient à la gestion et au contrôle de la qualité, achetaient l’équipement nécessaire et accomplissaient d’autres tâches reliés à la production des vêtements.

Aujourd’hui, l’industrie québécoise de la mode évolue. Avec la diminution de la production de vêtements au Québec et la sous-traitance à l’étranger, la situation est aujourd’hui très différente de ce qu’elle était dans les années 1990. Évidemment, les caractéristiques du marché de l’emploi dans ce secteur changent aussi.

Les activités de la gestion industrielle se sont diversifiées. Si le côté industriel et manufacturier subsiste, la situation évolue en fonction des changements dans l’industrie de vêtements, de l’informatisation et de la logistique de l’import-export.

Il faut d’ailleurs souligner que les spécialistes de la gestion industrielle de la mode sont assez rares. Le marché peut accueillir théoriquement chaque année au moins 20 nouveaux gestionnaires de la mode, mais moins de 10 étudiants obtiennent annuellement leur diplôme au Québec. Alors, il reste de la place pour ceux qui sont intéressés par cette indémodable industrie. Finalement, crise économique mondiale ou pas, il faut bien s’habiller !

Un programme de gestion industrielle de la mode (baccalauréat en gestion et design de mode) est proposé à l’École supérieure de la mode (ESMM), affiliée à l’Université du Québec à Montréal, ainsi qu’au collège LaSalle.

dantela

Dantela. Photo : © GrandQuebec.com

minelli

Minelli. Photo : © Grandquebec.com

La ligne distinguée des robes du soir

A – Robe en crêpe frisson, ornée de fleurs de strass et d’un large coquillé doublé de satin clair.

B – Robe du soir en mousseline de soie, se découpant sur deux volants.

C – Robe du soir de ligne tout à fait moderne, en crêpe georgette. Deux petites ailes sont disposées sur les épaules en arrière.

D – Robe du soir en mousseline de soie imprimée. Des formes marquent un léger mouvement de drapé à la taille.

E – Robe du soir en crêpe arachné, avec volant ondulé disposé sur la jupe et se terminant par une pointe sur le devant.

(Ces modèles proviennent de Paris-Elégant, par courtoisie de M. Joseph-M. Diet, représentant à Montréal).

3 août 1929

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>