Professions et métiers

Ergothérapeute

Ergothérapeute

Ergothérapeute 

L’ergothérapeute est une profession de santé traitant les personnes afin de préserver et développer leur indépendance et leur autonomie dans leur environnement quotidien et social. La profession d'ergothérapeute est encore trop peu connu. Pourtant, les ergothérapeutes travaillent avec des personnes présentant des incapacités physiques ou mentales afin de les aider à surmonter leurs difficultés et à devenir autonomes.

L’ergothérapie sollicite les fonctions déficitaires et les capacités résiduelles des patients, pour leur permettre d’accéder à une plus grande autonomie. L’ergothérapeute examine le patient et propose des solutions aux différents problèmes qui se présentent : choix de moyens de communication, aménagement du mobilier nécessaire, habillement, procédures d’hygiène et autres. L’ergothérapeute assume les fonctions d’enseignant, de consultant, de chercheur et de clinicien. Il intervient aussi pour la réadaptation des patients.

Il peut offrir aux patients un apprentissage pour acquérir une plus grande autonomie en recourant à différentes techniques. L'ergothérapeute agit aussi au niveau de la prévention et il peut intervenir dans les entreprises pour adapter au mieux les postes de travail et pour enseigner les gestes adéquats en lien avec l'activité professionnelle.

Au Québec, la première association d’ergothérapeutes voit le jour en 1928. Ces professionnels ont rapidement eu beaucoup de travail. Après la Seconde Guerre mondiale, quand des services d’aide pour les nombreux soldats blessés étaient nécessaires, la profession d’ergothérapeute est devenue encore plus importante.

Aujourd’hui, d’autres facteurs conditionnent la hausse de la demande de services en ergothérapie, notamment le vieillissement de la population, l’augmentation de l’espérance de vie et les nouvelles technologies médicales.

S'intéressant à l'adulte, à la personne âgée ou à l'enfant, les ergothérapeutes travaillent dans les CLSC, dans les centres d’hébergement, dans le cadre de prestations de soins de courte ou de longue durée, dans les centres de réadaptation hospitaliers, ainsi que dans les centres de jour et dans les cliniques. Ils donnent en outre des conseils dans les aides techniques, dans l'aménagement du domicile de personnes en situation de handicap, dans la confection de différents outils.

Rôles de l'ergothérapeute : travailler avec des personnes de tout âge qui ont un handicap physique ou mental afin de les rendre plus autonomes ; effectuer un diagnostic : évaluer la situation et les besoins des personnes handicapées ;  analyser le diagnostic et offrir des recommandations autant au niveau individuel que familial et collectif ; élaborer un plan de formation pour les personnes handicapées, leurs familles et la communauté ; conceptualiser et réaliser des prothèses et des appareillages ; conseiller et démontrer les différentes manières de faire et/ou d’utiliser des prothèses et des appareillages ; offrir des conseils personnalisés pour modifier l’environnement de la personne ; faire de la recherche et développer un programme de réadaptation pour venir en aide aux personnes qui ont des handicaps ou certains problèmes de santé, de posture, etc. ; organiser et offrir des activités de prévention : donner des conseils, des conférences, des ateliers sur les activités physiques et mentales utilisées en ergothérapie ; enseigner l’ergothérapie ; administrer des programmes d’ergothérapie ; conseiller les ingénieurs ou architectes qui dessinent des meubles, fauteuils, chaises, mobilier de bureau, etc.

Pour devenir ergothérapeute, il faut if avoir de bonnes connaissances et le goût des techniques nouvelles, une bonne dextérité manuelle, posséder une grande capacité d’observation et créativité, savoir écouter, rassurer et comprendre.

Au Québec, quatre universités offrent des programmes de formation en ergothérapie : l’Université de Montréal, l’Université McGill, l'Université du Québec de Trois-Rivières, l’Université de Sherbrooke, l'Université Laval. Le programme d'études porte sur les sciences fondamentales, telles l'anatomie, la biomécanique, la physiologie, la psychologie. Ce programme est également axé sur les méthodes d'évaluation et de traitements ergothérapiques dans le domaine de la médecine physique et de la psychiatrie.

La demande est forte et le taux de placement des diplômés en ergothérapie dépasse les 98%, selon les données présentées par l’Ordre des ergothérapeutes du Québec.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>