Professions et métiers

Assureur de dommages

Assureur de dommages

Assureur de dommages

Aujourd’hui, être agent en assurance de dommages, courtier en assurance de dommages, souscripteur ou expert en sinistre vous permet de trouver un travail sans aucun problème. On dirait qu’il y a une carrière assurée dans ce domaine puisque le taux de placement dans l’industrie de l’assurance de dommages est très haut, le taux de chômage est de presque zéro et les débutants dans le domaine sont accueillis à bras ouverts. L’industrie de l’assurance de dommages est en effervescence, grâce au départ en retraite des baby-boomers et à la croissance économique du Québec accompagnée d’un nombre plus élevé d’entreprises. Alors, un finissant en programme d’assurance de dommages a grand choix pour choisir son entreprise d’accueil.

Il existe dans le milieu deux organismes d’aide pour les professionnels ou pour celles et ceux qui veulent devenir experts en la matière : ce sont la Chambre de l’assurance de dommages et la Coalition pour la promotion des professions en assurance de dommages.

Selon ces organismes, des milliers de nouveaux postes en assurance de dommages apparaîtront d’ici à l’an 2015. Des centaines de cabinets d’assurances au Québec auront besoin d’agents qualifiés. Mais des milliers de postes sont disponibles dans les secteurs d’assurance des entreprises avec des carrières prometteuses et des opportunités d’évoluer vers des postes de gestion, de chef d’équipe, de formateur, avec la possibilité d’œuvrer aux ressources humaines ou dans la direction de l’entreprise.

Le souci du service à la clientèle, est une qualité importante en assurances ou en services financiers. En effet, derrière les chiffres, il y a toujours quelqu’un qui s’inquiète de ses placements ou qui attend une indemnité de sa compagnie d’assurances.

Ainsi, avoir un bon esprit d’analyse est essentiel, puisqu’il faut notamment évaluer la situation financière, la tolérance au risque et les objectifs financiers d’un client avant de lui conseiller un produit financier.

Pour devenir membre de la fraternité (de la sororité? pour ne pas exclure la moitié la plus belle) des assureurs en dommages, il faut étudier (quelle surprise !), mais nous en parlons dans la note qui suit :

bancs parc des prairies

bancs parc des prairies

Crédit photographie : GrandQuebec.com

3 Comments

  1. Guardia

    2012/02/16 at 2:28

    Bonjour,

    Merci pour cet article, je suis étudiant en assurance de dommages après une année de chômage et 15 année consultant en ressources humaines. J’ai 52 ans, ma maturité et mes expériences sont ils en ma faveur ?
    Avez vous la liste des plus importantes compagnie d’assurance au Québec ?

    Merci !!!

  2. admin

    2012/02/16 at 4:07

    Bonjour M. Guardia,

    Non, on n’a pas de liste, si vous voulez, vous pouvez la fournir pour le bien de nos lecteurs, si vous la trouvez. On n’est pas experts, ce texte n’est qu’un essai pour donner les premières notions aux intéressés.

  3. vicky

    2012/04/17 at 2:25

    j’aimerais suivre le cours en assurance de dommage ici à quebec, a distance car je ne veut pas quitter mon emploi .mais je n’en trouve pas ..pouvez-m’aider??

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>