Professions et métiers

Agent de maintenance industrielle

Agent de maintenance industrielle

Agent de maintenance industrielle

L’agent de maintenance industrielle (ou technicien en maintenance industrielle) intervient sur des machines ou sur des lignes de fabrication. Il doit savoir anticiper les pannes et les dysfonctionnements, établir des diagnostics de panne, ainsi que dépanner et réparer les équipements. Par la suite, il doit savoir rédiger un bilan détaillé, établir le cahier des charges et superviser la mise en œuvre des installations. Bref, il doit avoir une excellente connaissance des méthodes de maintenance préventive et corrective et des équipements mécaniques et des systèmes électriques, hydrauliques et automatisés. Il doit d’ailleurs veiller à la santé et la sécurité des personnes.

Soulignons que la tâche d’anticiper les dysfonctionnements et prévenir les pannes est très importante car elle vise à réduire les coûts de production grâce à l’entretien et la surveillance des équipements, ainsi qu’à la vérification du matériel. L’agent de maintenance réalise donc un grand nombre d’actions régulières, telles le changement de pièces, le graissage des systèmes mécaniques, les réglages, le nettoyage.

Lorsqu’une panne survient, ce professionnel s’efforce de déceler l’origine du dysfonctionnement et d’analyser le problème, tout en respectant les règles de sécurité et d’hygiène industrielle. Par la suite, il effectue les réparations nécessaires.

Au Québec, les programmes d’études prévoient la formation de futurs agents dans les domaines de la mécanique, de la lecture des plans, du dessin technique, dans l’électricité, l’électronique, les systèmes automatiques, dans l’entretien des équipements. Au terme des études, l’agent de maintenance industrielle doit avoir les habiletés requises pour exercer les tâches d’installation, de mise en marche, d’entretien préventif, de dépannage, de réparation de machines et systèmes.

Aujourd’hui, au Québec, les exigences sont de plus en plus élevées, compte tenu de l’évolution des technologies industrielles qui sont de plus en plus automatisées et complexes. Ainsi, plusieurs employeurs privilégient le bac en Maintenance des équipements industriels (MEI). Un agent de maintenance industrielle peut donc poursuivre des études universitaires en génie.

En tout cas, de nombreux emplois sont proposés dans le secteur industriel, et ce métier est en grande demande dans la province. En fait, des études placent la maintenance industrielle au troisième rang des secteurs d’emploi où les travailleurs sont les plus convoités !

Le technicien en maintenance industrielle peut exercer dans des entreprises industrielles, dans les transports, sociétés d’aéronautique, dans le secteur agroalimentaire, dans l’industrie éolienne, dans des entreprises spécialisées de maintenance, agir en tant qu’expert dans des entreprises qui conçoivent, fabriquent et distribuent des lubrifiants, des graisses, des nettoyants/dégraissants, des liquides de coupe et d’autres fluides d’usages spécialisés pour le matériel industriel. Au Québec, on trouvera un grand nombre de ces entreprises, comme www.aerochem-inc.com, Bombardier, STM, SNC-Lavalin, etc.

maintenance industrielle

Illustration : Megan Jorgensen

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>